Menoua –Dschang : l’unité de tri des déchets est enfin là !

Quel cadeau de fin d’année ! La ville de Dschang a vibré vendredi 31 décembre au rythme de l’unité de tri des déchets. L’usine transportée par sept porte-chars a, sous l’escorte de l’exécutif municipal, effectué un tour de la ville afin que nul n’en ignore.

« Tout va être modernisé ; de nouveaux postes de travail vont être créés. Cette usine marque le début de l’industrialisation de Dschang »
: s’est réjoui le maire de Dschang vendredi 31 décembre 2020 à l’accueil de l’usine. « Il s’agit d’un gros cadeau de fin d’année pour notre commune », a-t-il conclu Jacquis KEMLEU TCHABGOU.

Cette unité de tri dont le cout d’acquisition se chiffre à près de 700 millions franc CFA, est la toute première du genre en Afrique Subsaharienne. Elle va permettre à la Commune de Dschang d’accélérer le processus de traitement des déchets biodégradables et solides.

L’usine sera montée dès le 8 janvier 2021 sur la plateforme de Siteu où des travaux d’aménagement ont déjà été réalisés à hauteur de 60 millions francs CFA pour accueillir cet outil révolutionnaire du tri des déchets.

L’usine qui sera installée en principe avant le sommet Afrique France prévu en du 4 au 6 juin 2020 est un ensemble de conteneurs équipé d’un système d’énergie solaire, et doté d’un groupe électrogène, d’un grand bloc pour le contrôle du triage, d’une bouche d’accueil des déchets, d’un engin porteur pour les charges lourdes, d’un entrepôt, de bureaux, d’une cantine.

Outre des postes de travail spécifiques, l’usine permet à la Commune de Dschang d’envisager la gestion de ses déchets plastiques. Un nouveau projet recherche déjà le financement pour la transformation des déchets plastiques en carburant.

En plus de l’agriculture biologique dont Dschang voudrait devenir le cendre d’irradiation sur l’étendue du territoire national grâce à la vulgarisation de son compost très prisé pour sa grande valeur nutritive pour les sols, voilà que profile à l’horizon le projet de production du gaz oïl à partir des déchets plastiques.

Lire aussi ENVIRONNEMENT : UNE USINE DE TRI DE DÉCHETS BIENTÔT A DSCHANG.

L’engin réceptionné ce jour est le fruit d’un financement du ministère des finances français via l’instrument « FASEP – Innovation Verte ». Son acquisition a été rendu possible grâce à l’implication personnelle de Blaise METANGMO, un digne fils de la Menoua aujourd’hui adjoint au maire de Halluin.

Le directeur de l’agence municipal de gestion des déchets (AMGED), Barthélémy NDONGSON LEKANA salue la coopération décentralisée et promet que cette usine va permettre d’ « accroitre le taux de traitement des déchets et ouvrir de nouvelles opportunités dont celle de la transformation des déchets plastiques en gazoil ».

Augustin Roger MOMOKANA

Menoua –Dschang : l’unité de tri des déchets est enfin là ! – Sinotables