...
...
Responsive image

Bonne et chaleureuse Année 2021 !

Spread the love

L’année 2020 a été difficile et éprouvante pour chacun de nous tous. La pandémie du coronavirus nous a traqués jusques dans notre dernier retranchement. Chacun de nous a perdu soit un proche soit une connaissance. Pour ce qui concerne le département de la Menoua, qui ne se souvient pas de Dr MOMO Bernard, ancien maire de la Commune de Dschang emporté avec son épouse ? Sinotables travaille pour lui rendre un hommage avant la fin du premier semestre 2021.

Puis que 2020 est derrière nous, parlons à présent de 2021. Nous la souhaitons clémente pour toutes et pour tous. Qu’elle soit comme des eaux qui, au passage, lavent les immondices laissées par la pandémie sanitaire. A ce titre, que Boko Haram et les indépendantistes sécessionnistes anglophones qui sèment la désolation respectivement dans l’Extrême-Nord, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest déposent leurs armes et rejoignent la patrie. Que Yaoundé créé plus d’opportunités d’emplois et de travail pour la jeunesse. Que Dschang Presse Club se réveille de son long sommeil pour promouvoir le journalisme de développement dans le département de la Menoua.

Ne l’oublions pas, la pandémie n’est pas encore vaincue. Elle continue de semer la tristesse et l’angoisse dans le monde. Et pour cela le respect des mesures barrières doit demeurer un impératif tant dans les campagnes que dans les villes. C’est à nous de prendre les mesures indispensables pour la tenir hors de notre portée.

Pourtant la vie ne s’arrête pas. La vie continue. 2021 s’annonce florissante pour Sinotables. De nombreuses nouveautés en perspectives. Elles concernent aussi bien notre journal que des activités connexes. Sinotables a besoin de nouveaux collaborateurs pour varier son offre éditorial. Ainsi nous invitons ceux de nos lecteurs qui souhaiteraient s’engager à l’enrichissement des contenus rédactionnels de se rapprocher de la rédaction. Nous pensons également au prochain Festival des Causes Nobles qui connaîtra de profondes réformes dans sa structure et son organisation.

Pour cela, à tous ses lecteurs Sinotables souhaite une bonne et heureuse année 2021.

MOMOKANA Augustin Roger
Directeur de la publication, directeur de la rédaction.
info@sinotables.com

PS : La photo représente l’usine de quinquina construite par l’agronome français Marcel Lagarde à Dschang dans les années 30 dans le but de fabriquer de la quinine. Le de l’usine contenu (huit cuves et tout ce qui est fer) a été bradé à 750 000 francs en 2016 à la grande surprise du ministère de l’agriculture et du développement rural son propriétaire, sous le prétexte que le bâtiment devait être réhabilité par le ministère de la santé publique pour servir comme district de santé de Dschang.