...
...
Responsive image

Comment un avocat a aidé le Nigeria à rentrer en possession de l’argent volé par l’ancien président Sani Abacha.

Spread the love

« Lorsque je parle de cette affaire à mes très nombreux enfants, je leur dis que j'ai trouvé de l'argent et que je l'ai bloqué, j'ai persuadé les autorités de poursuivre ces personnes et de ramener l'argent au pays pour le bien du peuple nigérian. »

La BBC raconte les détails qui ont permis au Nigeria de recouvrer une bonne partie de l’argent détourné par l’ancien président Sani Abacha. Un peu plus de 2,4 milliards de dollars ont déjà été restitués aux autorités nigérianes.

Arrivé au pouvoir par coup d’État en 1993, Sani Abacha est décédé subitement le 8 juin 1998. Les raisons de son décès n’ont jamais été élucidées. Serait-il mort d’empoisonnement ou aurait-il été terrassé par un accident cardiovasculaire ? Personne ne le saura. Aucune autopsie ayant été pratiquée sur sa dépouille.

Une fois à la présidence de la république, le Président Olesogoun Obasanjo se frotte les yeux et décide de s’attaquer à l’argent volé et caché à l’étranger par le général Sani Abacha. Il fait appel à M. Enrico Monfrini un avocat suisse pour s’occuper du dossier.

« Il a déclaré qu'une enquête préliminaire publiée par la police en novembre 1998 a révélé que plus de 1,5 milliard de dollars (810,5 milliards de Fcfa) avaient été volés par Abacha et ses associés », écrit BBC.

Après plus de 19 ans d’enquêtes et de batailles judiciaires, l’avocat Enrico Monfrini rend ses comptes. Le Liechtenstein a finalement envoyé 277 millions de dollars au Nigeria. 308 millions de dollars détenus sur des comptes basés dans l'île anglo-normande de Jersey a renvoyés au Nigeria, à la condition que cet argent serve à « financer la construction du deuxième pont du Nigéria, de la voie express Lagos-Ibadan et de la route Abuja-Kano. »

Enrico Monfrini n’a pas pourtant rempli son contrat tant que tous les pays n’ont pas restitué l’argent du Nigeria. Et parmi les résistants figure la France (144 millions de dollars), le Royaume-Uni (30 millions de dollars) et Jersey qui a reconnu devoir un supplément de 18 millions de dollars.

Lire Sani Abacha - 'comment nous avons trouvé le butin caché de l'ancien président nigérian décédé'

Sinotables

Crédit photo: thenationonlineng