...
...
Responsive image

Fait-Divers –Déshabillons ensemble cette dame : son corps et ses garnitures sont des plaquettes de cocaïne ?

Spread the love

Une femme a été interpellée à l’Aéroport international de Conakry-Gbessia, en République de Guinée. Son corps était couvert de cocaïne en plaquettes. Elle se rendait au Maroc pour la livraison.

Coco Paradis ! Appelons-là ainsi, puis que notre confrère l’Inquisiteur.net, qui publie les images n’a pas pu obtenir le nom de cette dame.

Quand les forces de sécurité et la douane font bien leur travail, il y a de quoi applaudir et applaudir à s’arracher la paume des mains. S’ils sont complaisants ils savent ce qui les attend.

Coco Paradis a été interpellé à l’aéroport de Gbessia, en Guinée alors qu’elle s’apprêtait pour prendre le vol en direction du Maroc.

Nous allons ensemble déshabiller Coco Paradis. Quiconque tousse sort ! Regardez seulement et ne dites rien, jusqu’à ce que l’opération soit terminée.

Si vous êtes prêts on commence.

Coco Paradis n’est pas une femme comme les autres. Elle s’habille et se transforme au gré des circonstances. Comme un caméléon. Elle vaut de l’or.

La lutte contre le trafic des drogues se poursuit. Que ni le police ni la douane ne se laisse corrompre. Ça sort d’où ? Qui sont ses clients ? On attend la suite de l’enquête.

Pour rappel, la République de Guinée est une plate tournante du commerce de la cocaïne. Elle provient de l’Amérique latine et transite par ce pays pour arriver, entre autres, au Nigéria, Libéria, Côte d’Ivoire. Il y a quelque mois, le corps sans vie d’un ressortissant libérien a été découvert au bord d’une rivière. L’autopsie a permis de réaliser que l’homme n’était en fait d’un trafiquant qui avait avalé trop de tubes de cocaïne.

Sinotables avec Inquisiteur.net