...
...
Responsive image

Menoua – Penka-Michel : le triplé de l’honorable Mbakam Chouga Guillaume.

Spread the love

Un, deux, trois. Un triplé en un seul coup. Le député de la Nation, honorable MBAKAM CHOUGA Guillaume, de la circonscription électorale de Penka-Michel, département de la Menoua est heureux.

L’honorable député plus connu sous le nom Green Oïl, du nom de son Holding, a présenté au peuple réuni samedi 13 février 2021 à Balessing, son triplé. Ce sont le cabinet parlementaire, un marché de près de 100 comptoirs et une station services avec restaurant et salle de repos.

Ces ouvrages réalisés sur le même site, à 100 mètres du carrefour Balessing en allant de Dschang vers Bafoussam. Les ouvrages ont été inaugurés samedi par le préfet du département de la Menoua, MBOKE Godlive NTUA, qu’accompagnaient les six sous-préfets du département, le maire de Penka-Michel, le sénateur et les députés.

Le marché, créé en collaboration avec la mairie dans le but de lutter contre les risques d’accidents de la route compte près de 100 comptoirs sécurisés. Le marché va contribuer à désengorger les bordures de la route envahies par les vendeuses de pomme de terre et autres produits agricoles. Le marché a reçu pour nom de baptême FOUOGHAP Market. En guise d’hommage à Jean NKUETE, Vice-premier ministre et secrétaire général du Comité centrale du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). Le marché n’est pas rétrocédé à la mairie. Cependant elle en assure la co- gestion avec le cabinet parlementaire.

« Pour la première fois, nos mamans qui vendaient les pommes de terre aux abords de la route vont trouver des stands convenables qui vont leur permettre non seulement d’être à l’abri des accidents, mais vont évacuer leurs produits sans se gêner. Avec son arrivée aux affaires honorable nous a permis de comprendre le travail en synergie est important », a expliqué le maire de Penka-Michel, Sa Majesté FOZANG TIAZE Jean Pierre.

Le Cabinet parlementaire occupe l’étage de l’immeuble dont le rez-de-chaussée comprend la boutique de la station-service, le garage, et le restaurant. Le député a décliné son importance et sa mission. Il n’est plus question que les différents groupements ne sachent pas à qui adresser leurs projets. D’ailleurs il s’agit plus d’un laboratoire de montage de projets de développement communautaire que d’un lieu de réception de demandes d’aides. Il travaillera avec les sectoriels compétents à la transformation des idées en projets que le député se chargera de porter auprès de potentiels financeurs. Dommage que ce cabinet ne soit pas construit dans l’optique de servir à d’autres parlementaires après Green Oil.

« A la rentrée scolaire et académique 2020-2021 j’ai signé une convention de prise en charge de quatre étudiants originaires des quatre groupements de l’arrondissements de Penka-Michel avec l’Institut supérieur de l’économie et de management de Yaoundé pour un montant de 14 millions de francs CFA pour trois années d’études jusqu’à l’obtention de la licence (…) dans le même élan j’ai organisé une distribution de prix d’excellence pour tous les établissements publics primaires et secondaires de l’arrondissement de Penka-Michel sur la place des fêtes pour un montant global de 15 millions de francs CFA3 », dixit honorable MBAKAM CHOUGA Guillaume.

Enfin la station services est la première de Green Oïl dans la région de l’Ouest. Il s’est agi pour l’homme d’affaires de doter ce coin du territoire national d’une station services moderne, qui permette aux usagers locaux et voyageurs d’accéder aux produits et services de qualité. Que ce soit en carburant, vidange, ou achat de gaz. L’on a appris de Green Gaz embouteille 5000 bouteilles par jour.

« C’est un homme d’affaires. Il offre des emplois à la jeunesse. Il faut que la structure tourne. (…) travaillons dans notre milieu pour qu’on sache la valeur de la paix. Le maire l’a relevé, le président de la république est un « mendiant de la paix ». Nous tous devons être des mendiants de la paix avec le président de la République. Par des gestes, par des actions de tolérance », a déclaré le préfet du département de la Menoua, MBOKE Godlive NTUA.

Les actions présentées ce samedi par le député MBAKAM CHOUGA Guillaume ne sont que des grains de sables dans la mer. Lors de sa prise de parole, l’homme d’affaires a égrené un chapelet de réalisations visant la jeunesse. Il s’agit notamment de la prise en charge sous le régime d’internet de la scolarité de quatre fils de l’arrondissement de Penka-Michel. Cet engagement pour le cycle de licence lui coutera 14 millions FCA, soit 3.5 millions pour chacun. La prise en charge des enfants abandonnés de Penka-Michel, et la réalisation en cours d’un forage à Baloum.

Augustin Roger MOMOKANA