...
...
Responsive image

Dizon o préssidan POMBIA que c’est hè pas corona qui va nous touer, mais la poussiè.

Spread the love

Missié le préssidan,

C’est nous de Baleveng, Bangang, Batcham, Bamougon, Mbouda. On est pour vous dire sellement que on souffre. On souffre jousqua ce n’est plus bon. Voyez vous-même la loutte. Vraiment nous sommes entrain de mourir comme ça là. Si le mimistle des tlavos plubics ne fait pas vite la saison de pluies ne va pas nous trouver. C’est même quelle malchance non ? On vient creuser la terre on part on ne revient plus. Ça fait six ans ! Excusez-moi, la qualité que ma tenchon monte je ne parviens pas à m’arrêter. Je fais nimporte comment quelque chose me tourne selment le coeur.

Pardon excellence, dites au mimistle Emanoua que beta c’est corona. La route Mbouda-Bangang-Baleveng veut notre mort. Je ne respire plus à cause de la poussière. Dites au mimistle des tlavos plubics là que le goudron est arrivé chez nous c’est fini ? Que s’il docmè qu’il se réveille vite pour voir là où il nous za mi. Ailleurs les gens mèrent de corona alors que ici nous moulons de poussiè massa ?

Dites au mimistle que nous allons moulir de poussière si ça continue comme ça la. Dites-lui que comment il peut nous faire ça là. Le couteau de la maison est trop tranchant comme ça. Je ne savais pas que le préssidan peut nous donner la loutte et c’est notre plople fils qui lefuse.

Demande lui que n’est pas le Cameroun peut même prêter l’akgent pour faire la loutte là comme ce sont nos petits fils qui vont lamboucsser les dettes ? Ils vont lamboucsser comme ça que pour eux quoi dedans ? Demande au mimistle s’il passe encore ici ? Chaque jour j’entends Taha loh dire à la ladio que Emanoua est à lEste. Il goudronne lEste là ça ne finit pas ? Il faut qu’il laisse pour venir goudronner aussi ici.

Missié le préssidan vraiment faites quelque choze pour nous. Quand c’est comme ça vous croyez que nous sommes morts ou que nous sommes encore vivants? C’est vous qui donnez les loutes, mais nous ne savons pas si c’est vous qui reprenez les loutes. Vous ne pouvé pas vendre la chèvr et alleter la cocde. Pardon si vrai vrai vous nous avé donné cette route, avant que les gens ont mangé l’akgent, il faut les arrêter pour jeter à gueloum. Sinotables.

La sitouation est tlop glave. Si je vous raconte comment les gens noyent ici vous allé être peur. L’autre jour la moto poctait une femme ancinte pour aller à lopita pour quelle akouche. Ici au tournant la poussière à pocter le motoman et la poussière pour jeter à taire et les oindre jouskà ce qu’ils sont devenus rouges comme les meseta. Je ne te dis pas que la mère de messié le maire a toujours cassé son pied ici là.

Missié le préssidan, c’était seulement ce que je voulè vous dire paceke la qualité que nous souffron ce n’est pas bien. On sait que vous savez que le miminstle ne sè pas que nous l’avons trayi à vous. Ne lui dites pas que c’est nous, sinon il ne va plus nous donné le cubè et la biè quand le vote va venu. Il peu maime appeler les chouzia de batcham ou ceu de Nkongni pour venir nous tabacer comme les policiés et les minitaires qui ont tabassé un anglophone l’autre jour avec la machette là. La qualité quils arrosaient le dos et le vantle de l’anfan dautlui avant de dosé avec la matchette on ne sait pas comment vous-même avé décidé qu’on va faire. Il faut les taper aussi avec la matchette. Comme ça ils comprendront comment ça fé mal.

J’allè oubliyé une question que les gens posent ici. Est-ce que c’est vrai ? On dit que les fames ne vont pas défilé le 8 mars ? Missié le président est-ce que c’est vrai que vous avé dit au mimistle de preter l’akgent pour finir le stade Olembe salomon ? Que le premier akgent est déjà fini ? Est –ce que c’est vrai que vous avez oublié que c’est vous-même qui avé décidé de ouvrir un bièlo des sapers pompié à Dschang ? Et vous faites comment pour le C hache U que les grands de la Menoua disent partout que vous avez donné et on ne voit rien là ?

Missié lo préssidan l’otle là packle maim de koi ? Cai vous notre lion. Le lion qui donne les louttes. Donné alo pouk nou mènan.

la foto ci sai Léos

Mo’ Mo kahana.