Coopération Sud-Sud : La Commune de Dschang accompagne Kindia, en Guinée, dans la restructuration de la gestion de la filière boues de vidange.

La mission à Kindia République de Guinée, de Barthélémy NDONGSON LEKANE était précise et claire : « question de partager avec l’ACEA (Agence Communale de l’Eau et de l’Assainissement) de Kindia la méthodologie que l’AMGED à utiliser pour mener à bien les études dans les délais, la manière dont l’AMGED prévoit le développement des services de GBV sur son territoire, et son expérience dans l’ adhésion des élus et populations à ce programme au niveau de l’intercommunalité », souligne la feuille de mission.

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 14 juillet 2021.

Pendant une semaine, du 27 juin au 3 juillet 2021, le directeur de l’agence municipale de gestion des déchets (AMGED) de Dschang a séjourné à Kindia, en république de Guinée.

Ce séjour avait pour objet la rencontre et le partage d’expérience dans le suivi et la mise en œuvre des activités du projet « rencontres avec les acteurs de la Commune et l’intercommunalité de Kindia dans le cadre de l’Initiative pour la Santé et la Salubrité en Ville (ISSV) lancée par la Fondation Bill & Melinda Gates et l’Association internationale des maires francophones (AIMF). Kindia fait partie, tout comme Dschang, des villes-pilotes de ce programme.

Il s’est ainsi agi pour Barthélémy NDONGSON LEKANE de partager sa riche expérience à la tête de l’AMGED en vue des études pour la stratégie et la restructuration de la filière de gestion des boues de vidange dans l’intercommunalité de Kindia.

Pendant son séjour le directeur de l’AMGED a eu des échanges en ateliers et sur le terrain avec les responsables politiques de la Commune Urbaine de Kindia, notamment le maire, le secrétaire général et les conseillers municipaux, les chefs de quartiers ; et les responsables techniques en charge de l’assainissement.

De ses multiples contacts et descentes sur le terrain « nous avons noté quelques atouts que disposent la municipalité de Kindia dans le domaine de l’assainissement en commençant par l’existence d’une agence communale de l’eau et de l’assainissement qui fonctionne bien malgré un manque de personnel qualifié pour assurer certaines de ses compétences », a expliqué Barthélémy NDONGSON LEKANE à Sinotables.

A travers la présentation de l’exemple de la Commune de Dschang, le directeur de l’AMGED a prodigué quelques conseils pour motiver et booster l’activité d’assainissement dans l’intercommunalité de Kindia, notamment, en ce qui concerne la réhabilitation de décharge municipale et l’approche de sensibilisation des populations en vue de leur adhésion massive à l’action de l’Agence municipale de l’eau et d’assainissement (ACEA).

Les défis majeurs de la Commune Urbaine de Kindia sont triples: restructurer l’agence municipale de l’eau et d’assainissement afin de permettre le recrutement du personnel qualifié d’un part; transférer toutes les activités d’assainissement ainsi que leurs personnels à l’ACEA, ceci lui permettrait de mieux coordonner les activités d’assainissement d’autre part.

Enfin, dans la perspective de la « construction future d’une station de traitement de boues de vidange, nous avons attiré l’attention des responsables de la municipalité et élus de Kindia sur la recherche et la sécurisation du foncier », a conclu le directeur de l’AMGED.

Avant de regagner le Cameroun, Barthélémy NDONGSON LEKANE a émis le vœu d’accueillir les techniciens de l’ACEA à Dschang afin que ces derniers puissent vivre pendant quelques jours la réalité sur le terrain. Pour cela le concours de Nantes Métropole, une fois de plus, est fortement sollicité.

Augustin Roger MOMOKANA / Photo: BNL