Dschang – Groupement Foto : les obsèques de la Reine-Mère, Ma’a Mieffo Nkongmeneck Marie Christine, ont connu leur apothéose samedi dernier (les photos).

Message de remerciements et de gratitude

« Bonjour chers frères et sœurs,
Juste pour vous témoigner toute la gratitude et la reconnaissance de la grande famille royale Foto pour vos soutiens multiformes et votre participation massive à la réussite des obsèques de Ma’a Mieffo NKONGMENECK Marie Christine, notre Reine-mère. Merci infiniment pour tout. »
Le ROI du Peuple Foto, Sa Majesté MOMO SOFFACK 1er.

La templière gardée par la société sécrète Tchuè’

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 27 juillet 2021.

Jean NKUETE, AWA FONKA Augustin, MBOKE Godlive NTUA, Roger TSAFACK NANFOSSO et des dizaines d’autres hautes personnalités ont pris part samedi 24 juillet 2021, à l’esplanade du palais royal Foto, à la clôture des obsèques de la reine-mère du groupement Foto, Ma’a Mieffo NKONGMENECK Marie Christine.

de Gauche à droite: le recteur de l’UDs, le Préfet de la Menoua, le Gouverneur de l’Ouest, le Vice-PM- SG du Comité Central du RDPC

Celle qui mit au monde Sa Majesté MOMO SOFFACK 1er qui trône depuis décembre 2010 sur la dynastie de Fo’o Toh, avait été rappelée à Dieu le 23 mai dernier à Douala, après une longue maladie. Ses obsèques commencées depuis le 16 juillet ont dévoilé aux yeux du monde la place et le rôle capital de la reine-mère dans la gestion des affaires d’un groupement. Elle est le premier conseiller du chef.

Une attitude de Père Michel pendant la Messe

Pendant les neuf jours qu’auront durée les manifestations, des danses et des rites de toutes natures ont été déployés. Ceux qui ont eu la chance d’assister à ces obsèques peuvent imaginer les couleurs des obsèques d’une chef supérieur. Même si certaines danses secrètes, à l’exemple du Akah, ne leur ont pas été servies.

Des invités de marque

La beauté de cette parade de clôture c’est, en plus des rites et des danses, les personnalités traditionnelles drapés dans leurs belles tenues traditionnelles dont les coupes, les couleurs et l’éclat. Des gandouras, des boubous, des costumes en pagne, des chapeaux et des pendentifs extraordinaires arborés à cette occasion exceptionnelle.

Des chefs supérieurs très attentifs durant les rituels

Pour comprendre le déploiement des chefs traditionnels, il convient de savoir que la manière de chaque chef dépend si sa mère est encore de ce monde. Pour ceux dont les parents sont déjà partis, la présence se fait sans extravagance. Contrairement à celui dont les parents ou un parent est encore en vie. Il vient ici pour apporter un soutien qui, le moment venu, lui sera retourné par le bénéficiaire d’aujourd’hui.

Le fouossé venu de Balessing pendant son déploiement

Mais il peut avoir une assistance qui ne tienne pas compte du principe suscité. Celui posé par le Vice-premier Ministre, secrétaire général du Comité Central du Rassemblement démocratique du peuple Cameroun (RDPC) est de ceux-là. Le dignitaire traditionnel de la chefferie supérieure Balessing, dans l’arrondissement de Penka-Michel s’est fait accompagner à Foto par le Fouosse, une des danses les plus redoutées parmi les 10 danses du pays bamiléké.

Des orphelines lors des obsèques de la Reine-mère du Royaume Foto

Cette danse qui s’exécute telle une réjouissance intime au son d’une orchestre sur le diapason, émerveille jusqu’aux personnes les plus insensibles. Pendant ce temps c’est un silence de cimetière sur la place. Seuls les danseurs se font entendre. Et en sautillant ils affichent un visage sérieux ou détendu selon qu’ils sont content de l’attitude des dignitaires traditionnels présents. La trentaine de chefs supérieurs, la quarantaine de chefs de villages, les élites dont le Vice-Premier Ministre et le Recteur de l’Université de Dschang sont débout du début à la fin de cette danse. C’est comme cela que ça se passe.

Une démonstration de la danse kou’gang

Puis, pour couronner le tout, et à la grande surprise de l’assistance, l’impresario a annoncé le Kou’ngang. Cette danse, elle aussi mythique et mystique que la précédente a eu le mérite d’être une « équipe nationale ». Pour cette sortie, seuls les éléments phares des toutes les grandes chefferies amies ont été retenus. L’autre particularité était ces jeunes dont certains ne devraient pas avoir 15 ans d’âge. Ce moment a été également extraordinaire, même si ces bruleurs de pluie n’ont fait aucun étalage de leurs pouvoirs surnaturels. Mais ils ont pleuré la reine-mère comme on ne pouvait attendre de personne.

Des chefs de villages venus nombreux pour soutenir le chef supérieur du Groupement Foto

Dans la douzaine de témoignages, des éloges ont été faits à la reine-mère. « Je ne peux pas savoir s’il pouvait lui arriver de se fâcher », a dit une belle-fille, rejoint par sa Majesté ZEUFACK II Joseph, fils adoptif et actuel chef du village Fonakeukeu qui se souvient de Ma’a comme une mère qui ne savait pas distinguer les enfants de ses entrailles des enfants des autres femmes.

Une attitude du roi MOMO SOFFACK 1er

Pour sa part, et prenant la parole en dernier, sa majesté MOMO SOFFACK 1er a dit tout le bien qu’il pensait de sa défunte mère. Non seulement elle est la mère de tous les enfants du palais, mais elle est la première conseillère du Chef. A double titre elle mérite des obsèques particulières, digne de son statut. Il a poursuivi par sa gratitude à tous ceux qui de près ou de loin, matériellement, financièrement ou moralement ont contribué à la réalisation de ces obsèques. Un merci particulier au comité d’organisation qui avait à sa tête KENFACK Gaston.

Le président du Comité d’organisation, KENFACK Gaston pendant son mot aux hôtes et aux populations

« Au palais, le roi est là pour subvenir aux différents besoins, mais celle qui au quotidien encadre davantage les enfants c’est la maman. Nous sommes ce que nous sommes aujourd’hui parce qu’elle était rigoureuse. Personne ne savait quand elle était fâchée. Toujours souriante. »

Présentation de l’héritière, ici représentée par la jeune fille encadrée, de la Reine-mère

Au sortir de cet événement, le groupement Foto s’apprête pour vivre un autre. Cette fois-ci il s’agit d’un événement heureux : le 30e anniversaire de l’accession de sa majesté ZEUFACK II Joseph au trône des Fonakeukeu. Cet événement sera couplé avec la 4e édition du Festival Lelem Fona 2021. Le rendez-vous est pris du 22 au 27 août 2021 à Fonakeukeu.

Des élites du groupement Foto

Obsèques de Ma’a Mieffo Nkongmeneck Marie Christine, Reine-Mère du Groupement Foto : voici le programme et le comité d’organisation.

Sa Majesté MOMO SOFFACK 1er entourés des invités de marque aux obsèques de la Reine-mère

Ne laissez jamais passer vos amis sans leur signaler votre présence

Dschang – Groupement Foto : les obsèques de la Reine-Mère, Ma’a Mieffo Nkongmeneck Marie Christine, se sont poursuivis jeudi.

la parade des belles-filles de la défunte Reine-mère

Dschang – Groupement Foto : les obsèques de la Reine-Mère, Ma’a Mieffo Nkongmeneck Marie Christine, ont commencé vendredi.

Une démonstration de la danse Kou’gang pour clôturer les obsèques de la Reine-mère du Groupement Foto

Augustin Roger MOMOKANA