Coopération décentralisée : le Syndicat des communes de la Menoua ovationné à Kigali.

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 03 août 2021.

Créé en 2018 et déployé en 2019, le Syndicat des Communes du département de la Menoua (SYCOME) vient de d’être accueilli en grande pompe au sein de l’Association internationale des maires francophones (AIMF) à l’occasion de l’assemblée générale de cet organisme réunissant dans le monde.il figure désormais dans la liste des organisations membres de cette prestigieuse institution.

Le SYCOME a donc pris part avec succès, du 18 au 22 juillet 2021, à Kigali au Rwanda, au 41e Congrès des maires francophone sous le thème : « Nouvelle urbanité des villes francophones : le maire et la société civile ».

En raison de quelques soucis de santé le président DONGUE Paul n’a pas effectué le déplacement de Kigali. Ainsi c’est à madame le maire de la Commune de Fokoué, Adrienne Paule DEMENOU TAPAMO, qu’est revenue la lourde tâche de conduire la délégation qui comprenait Barthélémy NDONGSON LEKANE, directeur de l’Agence municipale de gestion des déchets (AMGED) et expert consultant associé au SYCOME.

En marge des travaux du congrès, la délégation du SYCOME a pu avoir quelques contacts, en tête-à-tête, notamment avec deux experts Consultants de l’AIMF (Leonel PRIGENT et Christian KALIEU) sur la question de l’adressage des villes africaines d’une part, avec madame le ministre de l’Environnement du Rwanda d’autre part, et avec le Maire de Kigali en fin.

Avec ces différents hôtes, Adrienne Paule DEMENOU TAPAMO a discuté des possibilités, respectivement, d’implémenter l’adressage dans le département de la Menoua, de « nouer une coopération de partage d’expérience Sud-Sud entre villes dans le domaine environnemental avec nos Communes », et de négocier la rencontre entre novembre 2021 et février 2022 des techniciens de ma Menoua avec ceux de Kigali pour un partage d’expériences et la mise en œuvre d’actions communes.

« Nous avons été admis, mais également nous avons approché les partenaires ; et le projet d’adressage dont on parle aujourd’hui est le fruit de nos actions à Kigali. Ce projet d’adressage nous permettra de maitriser notre territoire, de réussir, à au moins 80%, nos missions. Kigali a été extrêmement positif. Il y a une suite que je me réserve de vous révéler aujourd’hui », s’est réjoui madame Adrienne Paule DEMENOU TAPAMO, par ailleurs maire de la Commune de Fokoué.

Outre la délégation du SYCOME, la commune de Dschang, à travers son maire Jacquis KEMLEU TCHABGOU et le responsable de la coopération, Christian MOMO, a également pris part à ce 41e Congrès des maires Francophones.

Avant de se séparer, les 130 délégations venues de 30 pays ont adopté plusieurs résolutions et fait des recommandations. Elles tournent sur la relation entre la société civile et les collectivités territoriales pour une gouvernance partagée et un vivre-ensemble harmonieux. Ainsi les élus doivent faciliter la participation de la société civile car, « Nous voici condamnés à vivre dans le monde où nous vivons », comme l’a constaté l’Historien François Furet.

Augustin Roger MOMOKANA

Coopération décentralisée : le Syndicat des communes de la Menoua ovationné à Kigali. – Sinotables