...
...
Responsive image

Eau et énergie : Fotsem Lessing a son adduction d’eau.

Spread the love

Le village Fotsem Lessing, dans le groupement Foréké-Dschang, exulte. Ses habitants boivent de l’eau potable depuis le 1er octobre 2021, jour où son mini-réseau d’adduction en eau potable a été réceptionné à titre provisoire par le maire de la Commune de Dschang.

L’Ouvrage est équipé d’un panneau photovoltaïque pour son alimentation en énergie, de deux cubitenaires dont le rôle est de servir de réservoir de stockage d’eau.

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 11 octobre 2021.

Réalisé avec le concours financier du Programme national de développement participatif (PNDP), le mini réseau d’adduction en eau potable de Fotsem-Lessing est une aubaine pour la communauté ; le témoigne la grande mobilisation des habitants. Hommes, femmes, enfants, adultes ; tous étaient au rendez-vous pour cette grande première dans leur village.

Construit à côté de la case communautaire ou foyer socioculturel du village, la mini adduction d’eau réalisée dans les règles de l’art va permettre de desservir, par la réalisation des bornes fontaines, les zones de densité humaine, et d’interconnecter les ménages désireux.

La réception de l’ouvrage par le maire de la commune de Dschang, Jacquis KEMLEU TCHABGOU, s’est faire en présence du coordonnateur du PNDP Ouest, Boniface MEGOUE, de quelques conseillers municipaux dont le 3e adjoint au maire de Dschang Landry TOUKAM.

Cet ouvrage vient confirmer une déclaration du maire de Dschang qui est en passe de devenir le slogan du conseil en poste : «Personne ne sera plus seule ! » Un défi qui se gagne davantage en matière d’eau et énergie, réhabilitation des voies de communications dans la ville, rapports avec les partenaires de la mairie que sont les commerçants.

En effet après plusieurs mois de crise, ce qui a provoqué une décision préfectorale suspendant le paiement par les commerçants des frais de loyers de leurs boutiques, les uns et les autres se sont finalement accordés sur la nécessité de mettre en avant le développement de Dschang. C’est ainsi que les commerçants s’acquittent depuis deux semaines déjà de leurs obligations contractuelles avec la mairie.

Augustin Roger MOMOKANA