Interview : « A travers mes sessions de formation sur l’encadrement des enfants je souhaite toucher toutes les familles camerounaises » : Tiotsop Doungtio Lydie epse Melong.

Par Sinotables 05/09/2017

Madame TIOTSOP DOUNGTIO Lydie epse MELONG est Conseillère en Pédagogie.jpg

Madame TIOTSOP DOUNGTIO Lydie epse MELONG est Conseillère en Pédagogie.jpg


La rentrée scolaire est un grand jour. Un jour particulier pour le trio parents-élèves-enseignants. Mais également un grand jour pour la société entière. Cette importance tient de la charge que revêt l’école dans le processus d’édification de la communauté comme société. Forger les hommes de l’avenir.  La tâche n’est pas souvent aisée, de quel que bord que l’on se retrouve.  Il faut pouvoir mobiliser toutes les énergies nécessaires (financiers, matériels, organisationnelles, humaines, etc.) pour espérer atteindre le succès escompté au terme des 9 mois de l’année scolaire.

Sinotables a retrouvé  une perle rare pour nous parler de l’encadrement de nos enfants. Tiotsop Doungtio Lydie epse Melong est Conseillère en pédagogie. Elle s’est taillée une réputation de lionne dans la formation des parents à mieux assumer leur devoir d’encadreurs des enfants.

Présentez-vous aux lecteurs de Sinotables.com.

Je suis Tiotsop Doungtio Lydie epse Melong, Conseillère en Pédagogie. En service à la Délégation régionale de l’Education de Base du Littoral.

Vous avez initié et vous animez une série de causeries sur "L'encadrement facile des enfants". Dans quel souci, madame Melong?

Les causeries  que j’organise visent la sensibilisation et le renforcement des capacités des  parents à mieux éduquer et surtout à réussir l’éducation de leurs enfants dans leur être. Ceci en raison de la crise accrue de l’éducation qui règne dans les domiciles.

Prenez-vous en compte les différents types de comportements que l'on peut  observer chez l'Enfant? Il paraît que le véritable problème aujourd'hui c'est surtout cela.

Effectivement, il est question pour les parents d’adopter certains comportements envers eux-mêmes et envers leurs enfants en fonction du caractère et de l’âge que présentent ces enfants.

Quels conseils donnez-vous aux parents qui n'ont pas l'opportunité de prendre part à vos formations, mais qui ont du souci à assurer un parfait encadrement de leurs enfants?

A cette catégorie de parent, me sentant mal de ne pas tout leur donner, ce qui justifie d’ailleurs mon appel à leur présence à ces séances pour bénéficier de tout ce que nous mettons à leur disposition,  je dirais qu’ils fassent l’effort de se procurer du support écrit ou audiovisuel pour les consulter au moment qui leur est favorable.

Vous parlez du support  écrit que vous mettez à la disposition des parents. De quoi s’agit-il concrètement ?

Il s'agit du condensé de la formation que nous organisons depuis trois semaines.Il est intitulé L'Encadrement facile des enfants. Mon Encadrement facile à domicile" est un manuel destiné à l'enfant,comportant 52 feuillets représentant les 52 semaines de l'année.Chaque feuillet comporte les 7 jours de la semaine. De lundi à Dimanche, l'enfant est appelé à s’acquitter de certaines tâches scolaires et domestiques moyennant des points que le parent lui accorde . Par exemple:"j'ai fait mes devoirs sans pression, j'ai remis les toilettes propres après utilisation, j'ai dressé mon lit et rangé ma chambre, j'ai prévenu un risque, j'ai rangé mes affaires et fait mon programme la veille",et bien d'autres tâches qui réussies par l'enfant ont une conséquence directe sur les autres domaines. Et le parent a une colonne où il mentionne les notes du contrôle car ce dernier prend un jour de la semaine pour se rassurer que l'enfant respecte les règles liées au travail qu'il fait et même pour lui indiquer comment ces tâches doivent être bien accomplies. Le plus important est que le parent s'accorde avec l'enfant sur la récompense à donner à l'enfant lorsque celui-ci aura obtenu un certain nombre de points. C'est donc en recherchant à obtenir son cadeau que l'enfant va comptabiliser un grand nombre de points, tout en formant son caractère. C'est en fait une évaluation formative. Ceci se fait donc hebdomadairement, mensuellement trimestriellement et annuellement. Il reste à noter que le parent ne propose que ce qu'il est capable de donner, car c'est l'effectivité de cette récompense qui motive l'enfant et il se sent soutenu sur la voie que le parent veut bien qu'il prenne.

Outre le problème d’encadrement, doit-on croire que l’emploi du temps personnel de l’enfant est tout aussi un enjeu majeur pour le succès final, Madame Melong ?

Oui, effectivement l'emploi de temps personnel de l'enfant est très capital. C’est par lui qu'il peut se discipliner en sachant alterner travail, détente, loisirs, sommeil, repos.

Peut-on réussir l'encadrement de son enfant si ce dernier ne se prête au jeu ? Quel appel lancez-vous à l'enfant en ce début d'année scolaire?

Je vais répondre en deux volets : d’abord, il revient au parent de rechercher les moyens pour sortir cet enfant du jeu !

Ensuite, aux enfantx, je leur demande de se mettre à l’esprit qu’une bonne réussite est totale :car en s’attelant à réaliser toutes leurs tâches familiales et scolaires,en obéissant à leurs parents qui sont leurs guides, en étant confiants et persévérants, ils réussiront à coup sûr avec brio.   

Parlant des ateliers que vous organisez, quels sont les grands axes de votre discours?

Les besoins de l’enfant, les actes à poser ou à éviter pour l’effectivité de l’encadrement l’enfant, les différentes récompenses,la présentation du document accompagnateur Mon Encadrement facile à domicile, la bonne préparation de la rentrée scolaire.

Les parents ont-ils encore le temps aujourd'hui pour assurer personnellement le bon encadrement de leurs enfants?

Le constat est qu’ils n’ont plus de temps, ce que nous déplorons ! et c’est à cet effet que nous leur proposons des astuces pour faciliter leur prise en main de l’éducation de leurs enfants.

A quand les prochaines sessions de formations?  Elles se tiendront toujours dans la ville de Douala?

La dernière session formation, avant la rentrée scoalire, a eu Dimanche 03 Septembre 2017 à 15h à l’école La Fierté à Kotto village. Certaines écoles me programment déjà pendant les réunions des parents d’élèves ici à Douala.

Pour quoi n’allez pas dans d'autres villes du pays?

S’il plait à Dieu, le mois de Novembre est réservé aux autres villes camerounaises.

Vous êtes parent? Si oui est-ce que votre conseil s'applique bien sur vos enfants?

Je suis parent ; et c’est en recherchant des solutions pour mes propres enfants que j’arrive au manuel. Pensant que les autres familles pouvaient en bénéficier, et surtout que mon expérience professionnelle m’a toujours donné l’envie de parler aux parents, j’ai mis sur pied cette formation. Et je souhaite toucher toutes les familles camerounaises. Raison pour laquelle la formation coûte seulement 1000f et le manuel 1000f/enfant : car il s’agit d’une évaluation formative du caractère total de chaque enfant.

Quel est votre appréciation  des cours de répétition en général et des cours de rattrapage en particulier ? L’enfant n’a-t-il pas besoin d’un temps de loisirs pendant l’année scolaire ?

Les cours de répétition ont leur place pour les enfants en difficultés d'apprentissage et il faudrait bien que le répétiteur soit très intègre. Pour les cours de rattrapage, ils sont très importants et supposent qu'il ya une partie du programme qui n'a pas été abordée ou non comprise ,nécessitant d'être acquise avant de progresser.Or, la fondation des connaissances doit être bien solide.

Quel message spécial la Conseillère en pédagogie que vous êtes donne-t-elle aux partenaires éducatifs en ce début d’année scolaire ?

A tous les partenaires éducatifs, qu'ils jouent chacun bien son rôle afin d'assurer un bon démarrage de l'année scolaire et la réussite totale des enfants.

Nous vous remercions, Madame Melong, pour votre disponibilité à répondre aux questions de Sinotables.com.

Merci Monsieur

Propos recueillis par Augustin Roger MOMOKANA

 

 




Culture - Communautés - Services - Chroniques - Magazine - Sports - Economie - Politique - Monde - Cameroun - Dschang - Actualités

Voir aussi


Medias


Chroniques


Carnet