Menoua-Meeting RDPC : « Je suis resté sur ma soif pour…»

Par Sinotables 10/10/2017

La Salle pendant le meeting du RDPC contre la partition du Cameroun.jpg

La Salle pendant le meeting du RDPC contre la partition du Cameroun.jpg


Un cadre du parti était au meeting pour non pas seulement la causes anglophone, mais également pour savoir ce que les élites extérieurs –très « promptes à convoquer les gens pour leurs meeting »- ont fait pour la Menoua.

Si de l’avis de tous l’appel de Jean Pierre Fogui aux populations de la Menoua, afin que ces dernières respectent les anglophones est accepté par tous, il n’en demeure pas moins qu’on aurait souhaité entendre le Président de la Délégation Permanente Départementale du Comité Central du RDPC entre sur les projets structurants dans la Menoua.

« Je suis resté sur ma soif. Des projets structurants de la Menoua, la faculté de médecine, l'Ecole Normale Supérieure, les Ministres pleins, les DG, les routes, la promotion des fils et l'emploi des jeunes ».

Cette élite est un porte-voix des populations. Ces dernières fatiguées de demander et d’attendre des promesses. La route du désenclavement du Bassin agricole de l’Ouest annoncée, et dont les travaux ont démarrés depuis deux ans, n’avance pas. Ce qui amène les populations à la qualifier de « route politique ». La Faculté de Médecine promise à l’Université de Dschang depuis février 2008 ne vient pas toujours.

Augustin Roger MOMOKANA

 




Culture - Communautés - Services - Chroniques - Magazine - Sports - Economie - Politique - Monde - Cameroun - Dschang - Actualités

Voir aussi


Medias


Chroniques


Carnet