Affaire Teodoro Nguema Obiang Mangue : Me Jean De Dieu Momo dénonce une "décision coloniale et raciste".

Par Sinotables 30/10/2017

Me MOMO Jean De Dieu, Avocat au Barreau du Cameroun.jpg

Me MOMO Jean De Dieu, Avocat au Barreau du Cameroun.jpg


Affaire Teodoro Nguema Obiang MANGUE. Vice-Président de la Guinée Equatoriale. Le tribunal correctionnel l'a condamné à 3 ans d'emprisonnement avec sursis, à 30millions d'euros d'amende Avec sursis et à la confiscation de ses biens évalués a 142millions d'euros pour blanchiment d'abus de biens sociaux, blanchiment de détournement de fonds publics, blanchiment d'abus de confiance, blanchiment de corruption. En outre il est condamné à payer la Somme de 10 000 euros de préjudice moral et cells de 41087 euros au titre du préjudice matériel à Transparency international France.

Cette décision injuste ne semble pas soutenue par Une quelconque preuve et s'est basée sur la présomption que l'argent utilise pour Acheter Ces biens ne peut être que le produit du détournement des fonds publics Guinéen. Et de corruption du Vice-Président.

Naturellement le tribunal semble dispenser d'apporter la preuve de cette assertion et renversant la charge de la preuve demande au Vice-Président de justifier la provenance des fonds et a défaut le considère comme coupable. Le droit a été sacrifie ici à l'autel des intérêts occultes et politiques de déstabilisation de l'Afrique sous la forme d'un mépris terrible de nos institutions considérées comme cleptomanes. Ce procès est Celui de la gouvernance de nos leaders et Ce sont nos chefs d'état qui ont été à la barre à Paris.

La France jubile de cette condamnation dans toute sa presse comme Elle avait applaudi l'assassinat de Kadhafi. Cette décision de justice est un hold up. Une décision coloniale et raciste fondée sur la présomption de culpabilité des chefs d'états africains qui étaient tous en jugement devant la 32eme chambre du Tpi. Une décision impérialiste qui prépare un coup d'état en Guinée et dans toute la zone CEMAC moins docile que Macky Sall et ses Voisins. Je suis curieux de lire la motivation du Juge. En outre il alloue 10000euros à Une personne morale Au titre de préjudice moral comme si l'Ong a pu ressentir Une douleur, un pretium doloris. C'est Un braquage judiciaire pour voler le Vice-Président Guinéen et spolier ses biens par l'Etat Français. Bref Une chicotte coloniale à la petite Guinée en veine d'indépendance pour rappeler qui commande. Voilà Christian Ntimbane Bomo.

La France Vient de s’enrichir de la Somme de 142 millions d'euros comme du temps des corsaires. Transparency Internationale gagne 51000 euros de dommages intérêts. Par contre la cored coalition des Partis politiques de la Guinée a été déboutée parce qu’elle ne représente pas le peuple Guinéen. Transparency représente qui pour se constituer Partie Civile ??? Pas d'intérêt pas d'action. Quel est l'intérêt de cette Organisation ? Et la prescription dans tour cela a été évacuée comment? Une Vente aux enchères est publique! Peut-elle être frauduleuse? La fraude vient d'où?

 Une Vente Immobilière obéit à des formalités de publication. La fraude intervient à quel moment? Tout ceci nonobstant les questions d'immunité fonctionnelle du Vice-Président. Bref ma curiosité de pénaliste est piquée à vif et Je veux avoir les réponses à ces questions. Nous allons interjeter Appel. J'attends la motivation du Juge.

Me MOMO Jean De Dieu, Avocat.

 




Culture - Communautés - Services - Chroniques - Magazine - Sports - Economie - Politique - Monde - Cameroun - Dschang - Actualités

Voir aussi


Medias


Chroniques


Carnet