CAN 2019 Cameroun: le Centre Climatique de Dschang sera réhabilité en 2018 !

Par Sinotables 15/11/2017

Le Centre Climatique de Dschang réhabilité sera un centre d'hébergement exceptionnel pour la CAN 2019..jpg

Le Centre Climatique de Dschang réhabilité sera un centre d'hébergement exceptionnel pour la CAN 2019..jpg


 

Selon des sources concordantes, la réhabilitation du Centre Climatique de Dschang préoccupe l’Etat  camerounais. Pour preuve le récent séjour du ministre d’Etat chargé du Tourisme, Bello Bouba Maïgari  l’atteste. Séjour qu’a précédé celui d’un Conseiller Technique à la Présidence de la République.

Le ministre d'Etat, conduit sur le terrain par madame la directrice du Centre Climatique, a visité l’infrastructure de fin en comble. Ainsi  le ministre d’Etat a découvert l’état de délabrement avancé du Centre climatique de Dschang. Ce village touristique ouvert en 1944 pour accueillir les officiers de l’armée alliée sortie de la Guerre avait progressivement perdu de son éclat, de façon devenir répugnant pour les touristes.  

Outre le Centre Climatique, des routes seront reconstruites. Il s’agit, par exemple, de la bretelle qui va de la Place de l’Indépendance au Centre climatique, de la boucle qui va de la Montée du rectorat au rond-point de la Place de l’indépendance, en passant par le Cenajes, le Lycée classique et derrière l’immeuble Ex-commune rurale de Dschang.

Il va sans dire, d’après les mêmes sources, que le stade du Cenajes (Centre national de Jeunesse et des Sports) connaîtra une réhabilitation. Ce si une équipe venait à être logée à Dschang il devra lui servir automatiquement pour ses entrainements.

Le Professeur Emile Temgoua est le Premier Adjoint au maire de Dschang. Selon lui, « on a de très bonnes chances d’être un site qui abritera certaines équipes ou des membres d’organisation de cette CAN ». La réhabilitation du Centre climatique de Dschang devrait tenir compte de son âge et de son aspect rustique qu’il gagnerait à conserver et à renforcer ce statut, en termes de sollicitation,  qui le mettra au-dessus des hôtels ordinaires.

Il est possible que si ces chantiers envisagés sont réalisés, ils devront être nécessairement accompagnés d’une réhabilitation du réseau électrique et d’eau dans la ville. De même que la route Bafoussam-Dschang devra recevoir des coups de pelles, et les nids de poules bouchés.

« Le directeur des Infrastructures, le délégué régional, le délégué départemental du MINDUH sont mobilisés pour les mêmes travaux, à savoir l’état des lieux et élaborer un projet d’aménagement des infrastructures routières de la ville de Dschang. »

Augustin Roger MOMOKANA




Culture - Communautés - Services - Chroniques - Magazine - Sports - Economie - Politique - Monde - Cameroun - Dschang - Actualités

Voir aussi


Medias


Chroniques


Carnet