Afrique Libye : Samuel Eto’o Fils voudrait-il jouer les bons offices?

Par Sinotables 18/11/2017

L'Afrique contre l'esclavage moderne qui sévit en Libye..jpg

L'Afrique contre l'esclavage moderne qui sévit en Libye..jpg


La situation des migrants noirs en Libye inquiète la communauté noire de par le monde. Des Noirs ayant choisi d’aller se chercher en occident sont vendus comme du bétail dans un « marché aux esclaves » en Libye.

Le président Guinéen Alpha Condé, Président en exercice de l’Union africaine (UA) a exprimé l’indignation de l’Union « face au commerce abject de migrants qui prévaut en ce moment en Libye et condamne fermement cette pratique d’un autre âge. » Il a par ailleurs invité  les autorités libyennes  « à ouvrir une enquête, situer les responsabilités et traduire devant la justice les personnes incriminées. » L’UA quant à elle « usera de tous les moyens à sa disposition pour que plus jamais pareille ignominie ne se répète. Notre force, c’est notre humanité. Sachons la garder », a-t-il conclu.

Pour sa part, l’activiste  et défenseur des droits humains Nzodjou Fotsing  appelle à la mobilisation à Yaoundé.  Il rappelle aux Camerounais, « l'ambassade de la Libye existe bien à Yaoundé sis Quartier Golf Il : face Ambassade des Etats-Unis. Retrouvons-nous ce lundi 20-11-17 à 09h. Je serai là, Pour la dignité de notre peuple. » Il s’agit d’aller devant ladite ambassade pour maquer l’indignation du Cameroun.

L’AFP (Alliance des Forces Progressistes), par la voix de sa présidente Alice Sadio appelle « tous les dirigeants du continent, dont les filles et fils sont ainsi relégués au rang d’animaux et vendus tels de vulgaires objets à des fins d’enrichissement illicite, à se lever comme un seul homme et frapper du poing sur la table afin que réparation soit faite et que nos frères et sœurs retrouvent sans délais la chaleur de leurs familles dans leurs domiciles d’origine avec des mesures d’accompagnement matériel et psychologiques conséquents. »

Suite à la publication de Claudy Siar sur le sujet, Samuel Eto’o réagit : « Mon cœur saigne. Décidément, nous ne sommes que portés vers de vaines choses. Voici encore une qui devrait nous révolter, mais une fois encore nous faisons preuve de lâcheté! Grand frère, je me tiens disponible pour TOUT ».

Les occidentaux qui s’étaient mis ensemble pour détruire la Libye, en assassinant son leader le colonel Mouammar Kadhafi observe la crise dans une indifférence totale. Une situation qui ne laisse pas indifférent Yaya Touré l’ancien capitaine des Eléphants de  Côte d’Ivoire, « Vous avez marché pour Charlie hebdo, vous avez marché pour le bataclan vous avez marché pour les obstacles qui ont touché le continent autre que le vôtre. Les Africains sont touchés L'esclavage sévit, aucun état à qui vous avez apporté votre soutien ne réagit. Apprenons à penser nos propres blessures avant celles des autres », rapporte Rumeurs d’Abidjan qui rapporte, par ailleurs qu’une marche pacifique organisée samedi à Paris pour dénoncer et protester contre ce commerce inhumain a été réprimée

Augustin Roger MOMOKANA




Culture - Communautés - Services - Chroniques - Magazine - Sports - Economie - Politique - Monde - Cameroun - Dschang - Actualités

Voir aussi


Medias


Chroniques


Carnet