Images émouvantes des obsèques de Djouatsa Ndounwoung Léopold Williance

Par Augustin Roger Momokana 18/09/2016

2016-7-Obsques-De-Djouatsa-Ndounwoung-Sinotables-1.jpg

2016-7-Obsques-De-Djouatsa-Ndounwoung-Sinotables-1.jpg


« Le coq appartient à une seule personne, mais il chante pour tout le village » ; ainsi le père éploré résume la vie météorique de son fils sur terre.

Venu au monde le 5 décembre 1987, à la joie du couple Djouatsa André et Matsatsop Régine, Djouatsa Ndonwoung Léopold Williance s’en est allé le 18 juin 2016 à Amarillo, Etats-Unis où il menait une vie paisible d’époux et de travailleur.

Informaticien dans l’âme, il rêvait d’entrer dans l’histoire et s’était très tôt engagé dans la recherche. Son rêve lui a permis de parcourir le monde : Le Cameroun où il fait ses premiers pas, la Roumanie où il consolide son talent, la France où son rêve se peaufine, et enfin les Etats-Unis où il s’installe pour passer à l’action.

Djouatsa Ndounwoung Léopold Williance est mort à la suite d’un choc thermique dans une piscine. En effet il était assis à bord de la piscine le 17 juin. Il pianotait sa tablette, en jetant de temps en temps un coup d’œil sur les enfants qu’il accompagnait à cette piscine. Il fait très chaud et la température ce jour-là se situait entre 45 et 46°C. Il a eu un malaise et est tombé dans la piscine. L’eau est entrée dans ses poumons. L’alerte n’a pas fonctionné. Les enfants ont été obligés d’escalader la piscine pour aller les secours voisins. Lorsque les pompiers l’ont transporté à l’hôpital où il a rendu l’âme le 18 juin à 12heures.

 « C’est le 10 Février 2016 que le Chef de l’Etat a parlé de la Jeunesse androïde. Mon fils est né androïde », dira le père inconsolable. Une qualité exceptionnelle qui le prédisposait aux études scientifiques. Après l’obtention en 2009, il décroche son premier poste de Technicien en informatique au World Voice Web. Obtient une certification Cisco en 2010, avant de s’inscrire à l’Université polytechnique de Bucarest (Roumanie) en 2011. En Juillet 2012 qui pose ses valise en France où il s’inscrit à l’Institut universitaire de Mantes de l’Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines dans l’optique d’obtenir un DUT en Réseau et Télécommunication. En 2015 il quitte la France pour retrouver son épouse (mariage célébrée en France en 2013) aux Etats-Unis.

La famille, les amis, des curieux ont assailli le terrain du Collège Albert Camus, ce vendredi 22 juillet 2016 pour dire adieu à ce jeune météore qui laisse ses parents, ses frères et sœurs sans voix. Le père Talla Chrétien leur a demandé de regarder autour d’eux pour se rendre compte que plusieurs familles ont connu peine similaire, pourtant leur vie ne s’est pas arrêtée. Car, dit-il, tout est la volonté du Seigneur.

Momokana Augustin Roger

Sinotables est un journal participatif ! Envie de contribuer? Envoyez votre témoignage à la rédaction de Sinotables via collaboration@sinotables.com, ou info@sinotables.com



2016-7-Obsques-De-Djouatsa-Ndounwoung-Sinotables.jpg
2016-7-Obsques-De-Djouatsa-Ndounwoung-Sinotables-3.jpg
2016-7-Obsques-De-Djouatsa-Ndounwoung-Sinotables-4.jpg
2016-7-Obsques-De-Djouatsa-Ndounwoung-Sinotables-2.jpg

Par Augustin Roger Momokana 18/09/2016
Culture - Communautés - Services - Chroniques - Magazine - Sports - Economie - Politique - Monde - Cameroun - Dschang - Actualités

Voir aussi


Medias


Chroniques


Carnet


Barnypok le 31/03/2017
m1FQus http://www.LnAJ7K8QSpkiStk3sLL0hQP6MO2wQ8gO.com
Barnypok le 31/03/2017
m1FQus http://www.LnAJ7K8QSpkiStk3sLL0hQP6MO2wQ8gO.com
JimmiXzSw le 19/02/2017
z07xx0 http://www.FyLitCl7Pf7ojQdDUOLQOuaxTXbj5iNG.com
JimmiXzSw le 19/02/2017
z07xx0 http://www.FyLitCl7Pf7ojQdDUOLQOuaxTXbj5iNG.com