Nécrologie : M. Guy Blaise Satsa n’est plus

Par Sinotables 09/02/2017

M. Guy Blaise SATSA vu  au congrès Lelem Fona 2014.JPG

M. Guy Blaise SATSA vu au congrès Lelem Fona 2014.JPG


Le directeur général des sociétés TROPICASEM– SEMAGRI- TECHNISEM, M. Guy Blaise Satsa n’est plus. L’ingénieur agronome  a succombé vendredi 3 février 2017, à l’hôpital général de Douala où il avait été admis deux jours plus tôt, à un accident vasculaire cérébral (AVC)  .

Guy Blaise Satsa l’éternel sourire aux lèvres a été Ambassadeur des Causes Nobles pour le compte de votre journal. Il fut parmi les premiers lecteurs à manifester sa satisfaction de  notre engagement citoyen   et par ricochet sa volonté de soutenir de temps en temps notre organe de presse. Et pour cela il avait pris part en 2013 à la conférence inaugurale qui accoucha du Gala des Causes Nobles.

« Toutes mes félicitations pour le travail que vous accomplissez dans la recherche de l'information ayant trait au développement de notre département. Je trouve cela génial.

Je suis un fervent lecteur de vos publications

Bon courage

Guy Blaise SATSA »

Qui ne se souviendra pas de Guy Blaise Satsa ? Il était très présent lors des congrès annuel des communautés de la Menoua pour éduquer et former les paysans à la connaissance des semences et pour une alimentation saine et équilibrée à partir des produits du verger  autour de la maison.

 Programme  (susceptible de subir quelques modifications) des obsèques de l’entrepreneur agricole 

Jusqu'au 12/02/2017: recueillement au domicile du défunt ;                            

Mardi 14/02/2017: veillée dédiée CFA-CDA;                                   

Jeudi 16/02/2017: Mise en bière à la morgue de l'hôpital militaire de Douala/Bonanjo

- Grande veillée avec corps au domicile du défunt

- départ du corps pour Tchoualé /Foto/ Dschang.                      

  Samedi 18/02/2017: Cérémonies traditionnelles

- messe

- inhumation

-collation

Sinotables.com adresse ses condoléances émues  à madame Françoise SATSA ainsi qu’à tous les enfants Satsa si durement éprouvés  par la disparition subite et prématurée de son épouse et de leur père. Que la terre de nos ancêtres lui soit légère !

Augustin Roger MOMOKANA




Culture - Communautés - Services - Chroniques - Magazine - Sports - Economie - Politique - Monde - Cameroun - Dschang - Actualités

Voir aussi


Medias


Chroniques


Carnet