Cameroun : L’adieu aux armes du Chef d’escadron Damdja Gallimard

Par Sinotables 14/03/2017

L'adieu aux armes du Chef d'escadron DAMDJA Gallimard, Commandant de Compagnie de la Gendarmerie de Dschang.jpg

L'adieu aux armes du Chef d'escadron DAMDJA Gallimard, Commandant de Compagnie de la Gendarmerie de Dschang.jpg


Accueilli dans l’armée camerounaise en 1979, le Chef d’escadron Damdja Gallimard, fait son adieu aux armes après 38 ans de bons et loyaux services sous le drapeau du Cameroun. Il est alors commandant de la compagnie de gendarmerie de Dschang.

Une cérémonie protocolaire a été organisée, à cet effet, à la place des fêtes de Dschang, ce lundi 13 mars 2017. Présidée par le Colonel Amadou Bahagobiri, commandant de la légion de gendarmerie de l’Ouest  représentant le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense.

Prenant la parole à cette occasion,  le préfet du département de la Menoua Joseph Bertrand Mache Njouonwet  a salué, en l’officier supérieur qui prend sa retraite avec la mention « admis dans la réserve mobilisable », un « homme exceptionnel » qui, à force de travail acharné, est parti de la racine jusqu’aux cimes.

En tout cas ; l’officier supérieur parti de Yabassi (2011-2014) pour  Dschang en 2014 pour assumer les mêmes fonctions de commandant de compagnie de gendarmerie aura très positivement marqué les esprits civiles et militaires durant son bref séjour aussi bien à la tête des bérets rouges, qu’au sein du tribunal militaire où il siégeait également.

Âgé de 56 ans au moment de son adieu aux armes, le Chef d’escadron Damdja Gallimard compte au nombre de ses faits d’arme dans la Menoua, entre autres, le démantèlement d’un gang de coupeurs de route à Fongo-Tongo et la lutte contre l’indiscipline,  l’enrichissement sans fin,  le harcèlement des usagers  et l’abus d’autorité qui minent la gendarmerie locale.

Une fois le Chef d’escadron Damdja Gallimard parti, la Compagnie de gendarmerie de Dschang attend désormais de savoir qui sera affecté à son poste. Pour le moment, selon des avis concordants, le chef du peloton devrait coordonner les services.

Agathe de SAINT AFFRIQUE

 




Culture - Communautés - Services - Chroniques - Magazine - Sports - Economie - Politique - Monde - Cameroun - Dschang - Actualités

Voir aussi


Medias


Chroniques


Carnet