Journée de la femme: Les femmes du village Nzong-Foto demandent une campagne contre le cancer

Par Sinotables 20/03/2017

Journée internationale de la femme 2017 à Dschang.jpg

Journée internationale de la femme 2017 à Dschang.jpg


Les femmes du village Nzong, dans le groupement Foto, commune de Dschang ont saisi  l’opportunité de la 32ème   journée internationale de la femme pour solliciter qu’une campagne contre le cancer soit menée dans le village.

Les Jeunes femmes du village Nzong ont exprimé, mercredi 8 mars à l’occasion des festivités de la journée internationale de la femme, a accusé, mercredi, le chef de leur village à leur organiser à leur attention,  une campagne de dépistage du cancer.

« Je voudrais en cette journée faire une doléance à notre chère chef, afin qu’il puisse mettre sur pied une équipe de sensibilisation et de dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus chez la femme Nzong, car c’est une maladie qui affecte de plus en plus les femmes à travers le monde et ce toutes les couches sociales », a lancé la présidente de l’organisation Jeunes femmes devant la population réunie en la salle des fête du village.

Le chef et les hommes font déjà beaucoup pour la femme du village, mais il est important que cette campagne soit organisée dans le village. Car selon la présidente des Jeunes femmes, les statistiques de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) affichent que près de 90% des cas de cancer du col de l’utérus surviennent dans les pays à revenus faible ou intermédiaire à l’instar du Cameroun.

Elle a, par ailleurs appelé les femmes à se mettre ensemble pour ne pas rater le train de l’émergence à l’horizon 2035. En nous mettant ensemble pour la bonne marche du village Nzong (…) nous contribuerons au développement de notre village qui pourra un jour devenir une référence dans le groupement Foto et par-dessus dans la Menoua », a-t-elle insisté.

Les femmes du village Nzong-Foto sont conscientes des défis pour atteindre la parité homme-femme dans le travail ou en politique.  Il s’agit pour elles de s’ouvrir et de cultiver le sens de l’entreprenariat, « en mettant sur pied, des projets porteurs et innovants pour un village Nzong prospère ». Elles  en sont conscientes. Le village Nzong de demain, Menoua de demain se feront avec le Cameroun et ne se feront pas.

Mbeuh KOUGANG (Collaboration)




Culture - Communautés - Services - Chroniques - Magazine - Sports - Economie - Politique - Monde - Cameroun - Dschang - Actualités

Voir aussi


Medias


Chroniques


Carnet