Université de Dschang : La première thèse de Doctorat en Science politique explore la femme dans le champ politique

Par Sinotables 12/05/2017

Le jury et le candidat de la toute première thèse de Doctorat en Science politique à l'Université de Dschang.jpg

Le jury et le candidat de la toute première thèse de Doctorat en Science politique à l'Université de Dschang.jpg


« La femme dans le champ politique camerounais : entre exclusion, entrée controversée, enjeu et participation » est le sujet d’une thèse de Doctorat/PhD soutenue vendredi 12 mai 2017 dans la Salle des Conférences de l’Université de Dschang par M. Takougang Damlambeng Gervais.

Le sujet traité par le candidat Takougang Damlambing Gervais est d’autant sensible qu’il peut tantôt laisser la place à la colère, à l’indignation, ou tantôt à la joie ou à l’indifférence ; selon ce que l’on est pro ou anti féminisme.

Ce travail est la continuité des  recherches menées par le candidat en vue de son Master en science politique. Lequel s’appuyait sur le cas Françoise Foning. Le champ politique est vu, globalement, comme une arène où la femme a pour adversaire l’homme. Ce dernier se caractérise par sa posture de monopolisation. C’est-à-dire que, en fait, la femme est dominée, même si elle devient progressivement dominante, par l’homme.

« Monsieur Takougang Damlambeng Gervais a soutenu le 12 mai 2017 sa thèse de Doctorat/PhD en Science Politique sur le thème ‘La femme dans le champ politique camerounais : entre exclusion, entrée controversée enjeu et participation’ devant un jury auquel prenait part les professeurs Joseph Keutcheu de l’Université de Dschang, le professeur Nadine Machikou de l’Université de Yaoundé II, le professeur Hilaire de Prince Pokam de l’université de Dschang, le professeur André Tchoupie directeur de thèse et chef de département des Sciences politiques de l’Université de Dschang. Le jury présidé par le professeur Luc Sindjoun. Après avoir délibéré conformément à la réglementation, le jury a décidé d’accepter Monsieur Takougang Damlambeng Gervais au titre de Docteur en Science politique et a décerné à sa thèse de doctorat la Mention Très Honorable avec des félicitations du jury. »

 

Lire aussi  Interview : La participation de la femme camerounaise à l’exercice du pouvoir politique

 

A l’issue de ce verdict du jury le candidat et la salle ont explosé de joie. Ainsi commence la carrière d’un chercheur confirmé car, il faut le dire, c’est nanti de son titre de Docteur ès… que le porteur est habileté à mener des recherches pour asseoir son autorité scientifique.

Augustin Roger MOMOKANA

 




Par Sinotables 12/05/2017
Culture - Communautés - Services - Chroniques - Magazine - Sports - Economie - Politique - Monde - Cameroun - Dschang - Actualités

Voir aussi


Medias


Chroniques


Carnet