L’Université de Dschang est redevenue la première université d’Afrique centrale

Par Sinotables 07/08/2017

Campus C de l'Université de Dschang.jpg

Campus C de l'Université de Dschang.jpg


L’Université de Dschang est redevenue la première du Cameroun et d’Afrique centrale, en termes de visibilité sur le web. Un rang qu’elle a déjà occupé il y a quelques années et qui lui vaut d’être particulièrement sollicitée aussi bien par les nouveaux étudiants que les partenaires extérieurs.

« Ce classement vient de  placer notre institution au premier rang des institutions au Cameroun et en Afrique centrale. L’Université de Dschang vient ainsi de réintégrer le top 100 des meilleures universités d’Afrique. En se positionnant à la 77ème   place sur 1599 institutions », a annoncé le Professeur Roger Tsafack Nanfosso lors de la cérémonie de remise des  résultats de fin d’année dans son institution dont il a la charge depuis septembre 2015.

 Le classement publié la semaine dernière, par le Classement Webometrics de juillet 2017, hisse  l’université de Dschang au premier rang des universités d’Afrique centrale, et à la  77ème  place continentale sur un total de 1799 inscrits université et instituts d’enseignement supérieur.

En 2016/2017, l’université de Dschang a enregistré plus de 30 000 étudiants. Ils sont répartis dans sept facultés  et sur sept régions du Cameroun.  Saluant le nouveau classement de son institution, Roger Tsafack Nanfosso a magnifié les efforts individuels qui ensemble contribuent à concrétiser la dynamique collective impulsée par le top management.

Webometrics est le plus grand classement académique des établissements d’enseignement supérieur. Il est  édité par des chercheurs du «Consejo superior de investigaciones cientificas» (Csic), un organisme espagnol.  Le  classement Webometrics est basé sur la performance globale des universités du monde entier sur Internet. Il prend en compte quatre indicateurs pondérés : l’impact (nombre de liens hypertextes pointant vers les pages du site web), la présence (nombre de pages du site web contenues dans l’index de Google), l’ouverture (nombre de productions scientifiques indexées par Google Scholar) et l’excellence (nombre d’articles entrant dans les 10% des revues les plus citées par Scimago).

Le classement est consultable à l’adresse http://www.webometrics.info/en/Ranking_africa.

Daniel ABEBI (Collaboration)




Par Sinotables 07/08/2017
Culture - Communautés - Services - Chroniques - Magazine - Sports - Economie - Politique - Monde - Cameroun - Dschang - Actualités

Voir aussi


Medias


Chroniques


Carnet