Cameroun : « la CAN 2019, c’est déjà demain ; vous avez rendez-vous avec l’Afrique sportive ici même au Cameroun » : Paul BIYA

Par Sinotables 11/08/2017

Reception des athletes médaillés internationaux par le couple présidentiel.jpg

Reception des athletes médaillés internationaux par le couple présidentiel.jpg


Le président de la République, S.E. Paul Biya a offert  jeudi 10 août 2017, au Palais de l’Unité, une réception aux médaillés des compétitions internationales. Au cours de cette réception le chef de l’Etat camerounais l’a dit : le Camerounais va accueillir la CAN 2019.

Pour mettre un terme au débat sur oui ou non le Cameroun sera prête pour accueillir la CAN 2019, le président de la République a décidé de sortir de son silence, mais de manière indirecte. C’est donc au cours d’une réception offerte aux médaillés camerounais  des compétitions internationales qu’il a répondu à Ahmad Ahmad le président de la Confédération africaine de Football qui doutait des capacités du Cameroun à disposer d’infrastructures adéquates et à temps pour la CAN 2019.

Nous vous proposons dans son intégralité le discours que le Chef de l’Etat a prononcé lors de la réception offerte aux Lions indomptables médaillés internationaux.

 

Réception au Palais de l’Unité des médaillés des compétitions internationales : Discours de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun

    Chers Athlètes,

    Chers amis Sportifs,

Chantal et Moi-même vous souhaitons une chaleureuse bienvenue au Palais de l’Unité.

Nous sommes ici rassemblés pour célébrer vos brillants exploits à travers pistes, stades, tatamis et rings.

On vous a vu aux Championnats africains ; on vous a vu aux Championnats mondiaux et aux Jeux Islamiques.

Il y a quelques jours encore, vous étiez aux 8èmes Jeux de la Francophonie sur les berges de l’Ebrié en Côte d’Ivoire.

Quelle  belle   moisson   que   celle  que vous  ramenez : 192 médailles engrangées ;

    88 en bronze   -     64 en argent,  et 60 en or.

Ainsi donc, 60 fois vous avez fait résonner à travers l’Afrique et le Monde, l’hymne national du Berceau de nos Ancêtres.

Le Cameroun tout entier salue vos exploits.

 

    Chers Athlètes,

    Chers Compatriotes Camerounais,

Avec ces  192 médailles, vous venez de battre, chez nous  un record jamais égalé au cours des dix dernières années.

Votre combativité, votre engagement, votre endurance à maints égards héroïque, votre patriotisme auront été exemplaires.

Quel beau modèle en effet, vous venez de donner à la jeunesse tout entière de votre pays le Cameroun !

Vos victoires sont d’abord des victoires sur vous-même.

J’imagine en effet, la somme de sacrifices  qu’il vous a fallu consentir pour vous préparer physiquement, mentalement ; j’imagine toutes les privations, tous les interdits que vous vous êtes librement imposés.

Ces sacrifices, et la présente célébration l’atteste, ces sacrifices dis-je, n’auront pas été vains. En ce beau jour, ils vous inondent d’une joie ineffable, inoubliable, comme ils inondent tout le peuple camerounais d’une légitime fierté.

Mais vos victoires sont aussi, bien entendu, des victoires sur vos adversaires, des victoires sportives, dont le trophée ultime n’est autre que l’édification d’une plus grande fraternité entre les hommes et les peuples.

Vous êtes en effet les bâtisseurs du Temple virtuel d’un monde plus fraternel, celui-là même dont l’Humanité, en ce début de millénaire, a le plus grand besoin.

Oui, notre monde a grand besoin de Fraternité. Même notre beau pays le Cameroun a soif de Fraternité.

Je vous engage alors, Chers amis Sportifs, à me prêter votre appui robuste, votre appui musclé, pour consolider la Fraternité entre nous Camerounais et au-delà, entre le Cameroun et le Monde. A ce titre, Chers Athlètes, Chers Sportifs, vous êtes bien nos Ambassadeurs à travers le Monde.

Chers Athlètes camerounais,

Nous sommes fiers de vous. Le Cameroun des villes et campagnes toujours vibre au rythme de vos exploits.

Allez de l’avant.

D’autres aventures sportives se  profilent  à l’horizon, d’autres conquêtes sportives vous attendent ; la CAN 2019, c’est déjà demain ; vous avez rendez-vous avec l’Afrique sportive ici même  au  Cameroun. Et le Cameroun sera prêt le jour dit, j’en prends l’engagement.

Chers Sportifs, chers Athlètes, vous êtes le symbole  vivant  du Cameroun que nous aimons, du Cameroun  que  nous voulons c’est-à-dire, du Cameroun qui gagne.

Avant de terminer, je voudrais exprimer mes félicitations et mes remerciements à tout le personnel d’encadrement sans lequel nous n’aurions pas eu les résultats que nous avons aujourd’hui.

En vous présentant une nouvelle fois nos chaleureuses félicitations, je tiens à vous redire, au moment de clore mon propos, que le Cameroun tout entier est fier de son mouvement sportif. Le Cameroun est fier de vous. Le Cameroun vous aime.

Vive le mouvement sportif camerounais,

Vive le Cameroun.

S.E. M. Paul BIYA




Par Sinotables 11/08/2017
Culture - Communautés - Services - Chroniques - Magazine - Sports - Economie - Politique - Monde - Cameroun - Dschang - Actualités

Voir aussi


Medias


Chroniques


Carnet