L’Université de Dschang lève près de 200 millions FCFA au lancement de sa Fondation

Par Sinotables 11/08/2017

Une attitude de la tribune lors du Lancement de la Fondation Université de Dschang.jpg

Une attitude de la tribune lors du Lancement de la Fondation Université de Dschang.jpg


L’Université de Dschang s’est donnée les moyens de ses ambitions, avec le lancement officiel effectif de sa fondation samedi 5 août 2017, devant un aréopage de personnalités administratives  et économiques venues de la place et de loin. La cagnotte du jour s’est élevée à la somme francs CFA 135 millions.

La « Fondation  a pour objectifs de lever, de collecter, gérer et affecter  des ressources destinées à soutenir les projets de développement  de l’Université de Dschang ».  Cet instrument inscrit l’université la plus nationale  au cœur de la promotion et de l’implémentation du partenariat public-privé recommandé par le Chef de l’Etat dans la mise en œuvre de la gouvernance universitaire.

A travers la FONDUDs, l’Université de Dschang se donne le moyen pour impulser son développement et conforter son rôle de leader en termes d’innovation au Cameroun et en Afrique au Sud du Sahara.   Cet « instrument fonctionne  une interface fonctionnelle entre l’Université de Dschang, le monde attrayant des créateurs de richesses et d’emplois que sont les entreprises, la sphère généreuse et salutaire des philanthropes, et son réseau d’Alumni », explique le recteur Roger Tsafack Nanfosso.

Précédant la cérémonie de lancement officiel, l’Assemblée générale constitutive vendredi 4 août a balisé le sentier, en adoptant les statuts de l’organisation. Le président de l’Assemblée général Sindze Jacob par ailleurs Directeur général de Area Assurances, et les autres membres du FONDUDs  ont adopté un catalogue de projets. Ils couvrent les axes : agronomie, gestion des ressources naturelles  et développement rural, Science, technologie et beaux-arts. Ainsi sont concernés le programme développement des infrastructures, le programme développement des technologies innovantes,  le programme  bourses  et prix d’excellence, le programme développement des campus, le programme reconnaissance aux donateurs.

« Nous allons, au niveau de cette fondation, ferons tout pour que le maximum de personnes contribue, pour que tous ceux qui veulent investir dans ce projet puissent le faire.   Je suis persuadé qu’au niveau du GICAM le président Tawamba qui est ici présent nous laissera une opportunité pour vendre le projet aux différents membres du GICAM », rassure le président Sendzé Jacob.

La fondation administrée par un conseil d’administration  de  15 membres répartis en trois collèges est assisté d’un secrétariat exécutif permanent accueille toutes sortes de donateurs, selon la formule : Fondateur (15 millions/an  et plus à la création), Cercle du président (5 millions par an), grand donateur (2,5 millions par an), entre autres.

L’Université de Dschang a été créée en 1993. Elle compte 32000 étudiants camerounais et étrangers répartis dans ses 7 facultés (faculté des lettres et sciences humaines, faculté des sciences politiques et juridiques, faculté des sciences économiques et de gestion, faculté des sciences, faculté d’agronomie et des sciences agricoles, Institut universitaire Fotso Victor, Institut des Beaux-arts). Elle compte également 530 personnels enseignants-chercheurs, plus de 500 personnels d’appui et administratifs. L’Université a 8 campus  dans 6 des 10 régions que compte le Cameroun, d’où l’appellation l’ « Université le plus nationale » du Cameroun.

Augustin Roger MOMOKANA

 




Par Sinotables 11/08/2017
Culture - Communautés - Services - Chroniques - Magazine - Sports - Economie - Politique - Monde - Cameroun - Dschang - Actualités

Voir aussi


Medias


Chroniques


Carnet