L’Université Evangélique du Cameroun est désormais debout

Publié le 01 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

Le campus de l’Université Evangélique du Cameroun (UEC) à Mbouo–Bandjoun était le théâtre vendredi 07 avril 2017 d’une double cérémonie d’inauguration  de la Faculté des sciences et Technologies  (FST) de l’Université Evangélique du Cameroun (UEC) et d’installation de son Doyen le Professeur Vittorio Colizzi.

Cette double cérémonie présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur le Professeur Jacques FAME NDONGO a connu la présence  d’une forte colonie de personnalités dont le Vice ambassadeur d’Italie au Cameroun, le gouverneur de l’Ouest, le Recteur de l’Université de Dschang, Madame le préfet du Nkoung-Khi et le Président général de l’Eglise évangélique du Cameroun (EEC) le Révérend pasteur Isaac Batomen H.

L’Etat du Cameroun a saisi l’occasion de cette cérémonie d’inauguration de la Faculté des sciences et Technologies  (FST) de l’Université Evangélique du Cameroun (UEC) et d’installation de son Doyen le Professeur Vittorio Colizzi pour décorer ce dernier de la médaille de Chevalier l’Ordre national de la valeur. Une distinction en reconnaissance à ses nombreux services rendus au Cameroun.

Le professeur Vittorio Colizzi est une sommité scientifique mondiale « connue et reconnue » a relevé le ministre de l’Enseignement supérieur lors de son discours. Le fait de l’avoir comme tout premier doyen de la FST de l’UEC est opportunité exceptionnelle pour l’institution qui l’accueille en particulier, et pour le Cameroun en général.

A ce titre il est attendu que cette sommité mondiale apporte « une nouvelle dynamique pour impulser, à partir de l’Institut Universitaire Evangélique du Cameroun, un nouveau pôle de recherche scientifique, technique et professionnel avec notamment la promotion des stars up, d’incubateurs d’entreprise et d’une nouvelle mentalité académique et entrepreneuriale», a souligné le MINESUP.

Pour sa part, dira l’éminent professeur, « Le Recteur de l’Université Evangélique du Cameroun sait très bien que notre partenariat  renforcé par mon engagement personnel vise à faire devenir  la Faculté des  sciences et Technologies non seulement une faculté pour les jeunes scientifiques, mais surtout une plaque tournante/hub de l’innovation scientifique  et technologique opérationnelle et productive», a réagi le doyen dans son allocution de circonstance.

En somme, le travail de ce doyen consiste à transférer « une méthodologie articulée en trois phases intégrées les unes aux autres : la formation des étudiants (Licence, à dire le savoir), leur développement scientifique et technologique (Maîtrise et Doctorat, à dire le Savoir Faire) et leur intégration professionnelle sur le territoire et dans la production (à dire le Savoir Produire).

Dans son discours lu par Madame le Premier Adjoint au maire de Pete Bandjoun, le maire et patriarche FOTSO Victor a sollicité la réouverture  de la faculté de médecine et des sciences de la santé de l’UEC car selon lui, les conditions académiques et techniques défaillants ont déjà été comblées. Il a promis de s’investir personnellement pour que tout soit aux normes. ?

Par ailleurs, l’on a saisi l’occasion de cette cérémonie pour remettre leur attestation de fin de formation à 34 Superviseurs Pairs-Educateurs formés par le PIPAD (Programme Intégré pour la promotion de l’auto-développement) qui a organisé en décembre 2016, avec la Fondation Canal 2 International un gala de collecte de fonds pour une série de formation de pairs-Educateurs. Il s’agit d’acteurs, tous étudiants de l’UEC, dont la mission est la sensibilisation et l’éducation des populations de Bandjoun contre les infections sexuellement transmissibles.

Sous la conduite du Recteur de l’UEC le révérend Pasteur Jean Blaise Kenmogne, le MINESUP et sa suite ont visité les bâtiments, les laboratoires et la bibliothèque de la Faculté des sciences et technologies.

Augustin Roger MOMOKANA