Coopération : 14 étudiants en médecine de l’université de Parme séjournent dans la Menoua

14 étudiants en médecine de l’Université de Parme, dont deux Camerounais, séjournent à Dschang dans le cadre d’un stage académique qui leur permettra se déployer dans les formations hospitalières et sur le terrain notamment à Bamendou et à Batsengla.

Quelques mois après la visite d’Etat du président Paul Biya en Italie, le Cameroun commence à en expérimenter les retombées au plan académique. En effet 14 étudiants dont deux Camerounais de l’Université de Parme (Italie) séjournent dans la Menoua.

En marge de cette visite d’Etat, les maires de Dschang, Nkong-Zem et Fongo-Tongo ont rencontré des autorités académiques à qui ils ont exprimé leur souhait d’accueillir des stagiaires italiens dans le cadre d’un travail d’exploration pouvant déboucher sur la mise à disposition d’un diagnostic froid de la situation sanitaire et épidémiologique.

Pendant leur séjour les futurs médecins  (ils sont en 4 et 6ème année) mèneront plusieurs activités de terrain dont des stages respectivement à l’Hôpital de District de santé de Dschang, à l’Hôpital saint Vincent de Paul et à L’hôpital des Sœurs servantes de Marie à Batsengla. Ils mèneront également un diagnostic dans les orphelinats notamment dans la commune de Dschang et celle de Nkong-Zem.

Pendant leur séjour, les étudiants sont sous l’encadrement de Dr Sanou Sobzé Martin par ailleurs PCA du PIPAD (Programme intégré pour la promotion de l’auto développement). Le PIPAD est la cheville ouvrière de la coopération décentralisée entre l’Italie et Dschang. Cette coopération se déploie dans divers champs dont la santé, l’éducation, l’eau potable et la culture.

Agathe de SAINT-AFFRIQUE