Catastrophes : le bilan de l’immeuble effondré jeudi fait état d’un mort.

Publié le 04 Jan 2018 par Augustin Roger MOMOKANA

 

La fouille des ruines de l’immeuble R+4 qui s’est effondré jeudi après-midi sont arrêtées. Le maire de Dschang, par communiqué de presse, a ordonné l’arrêt des fouilles et renvoyé les engins et les populations solidaires à leur occupation habituelle.

« 07 ouvriers étaient en effet en service dans ce chantier le jour de l’effondrement. Le déblayage qui vient de s’achever à révéler le corps d’un seul qui, transporté en urgence à l’hôpital de district de Dschang a rendu l’âme quelques heures après, écrit le maire qui précise, les 06 autres  n’étaient plus dans l’immeuble au moment du sinistre ».

Pour dénoncer certaines attitudes irresponsables observées à cette occasion le maire de la commune de Dschang tient à préciser que contrairement à ces grosses rumeurs qui ont rapporté, y compris à Monsieur le Préfet de la Menoua et à Monsieur le Gouverneur de la région de l’Ouest, que des gens appelaient leurs famille depuis les décombres, le maire précise qu’ « aucune famille à la recherche d’un fils ou un de ses membres disparu n’a encore été identifiée. »

Par conséquent le maire de Dschang qui, en compagnie du sous-préfet de Dschang, du préfet de la Menoua et du gouverneur de l’Ouest, a veillé sur ce « lugubre chantier » informe « l’opinion nationale et internationale que le bilan de ce drame fait état d’un mort bien identifié ».

Augustin Roger MOMOKANA