Communautés /Lelem Fona 2018 : « Tout est bien qui finit bien ».

 

Après une semaine de manifestations, le festival socioculturel Fonakeukeu, Lelem Fona 2018, est rentré en gare dimanche 05 août.

Le rideau est tombé, le 05 août, sur le festival socioculturel de Fonakeuleu, Lelem Fona 2018. Pendant une semaine durant, le village a mobilisé ses filles et fils autour de toutes ses valeurs culturelles, artistiques et traditionnelles : Exhibitions, visites touristiques, ateliers de formation, activités sportives, conférences publiques, dégustation gastronomique, expositions, mariage collectif ont meublé l’un des plus grands rendez-vous communautaires dans le département de la Menoua.

La clôture du Lelem Fona 2018 a connu une affluence exceptionnelle dimanche 05 août, notamment avec les présences de l’Adjoint au sous-préfet de l’arrondissement de Dschang, d’une dizaine de chefs traditionnels, et surtout de l’enthousiasme du chef supérieur du Groupement Foto.

« Il n’y a pas du hasard, parce qu’il s’agit d’une continuité. Je faisais déjà partie de l’ancienne équipe et tout ce qui se fait jusqu’à présent  a été pensé dans ce cadre-là. Il était normal que je mette un coup d’accélérateur », explique le président de l’ADF, organisatrice du festival.

Il s’agit, en effet, du fruit de deux années de dur labeur. La préparation d’une édition du festival commence immédiatement à la fin de l’autre. Pour cette raison il est fait appel à tous les filles et fils du village.

Lire aussi: Lelem Fonal 2018 : la grande effervescence a commencé.

D’ailleurs, à l’occasion de cette édition du festival, quelques dignes fils du village ont été distingués. Ils étaient près d’une vingtaine à recevoir des mains de leur chef un diplôme d’excellence.

« Pour arriver où nous en sommes c’est des personnes, c’est des réunions. Chaque fois qu’on a un événement comme celui-ci, on demande aux uns et aux autres de remonter les groupes et les personnes individuelles qui œuvrent en permanence pour le village. Le jeune avec qui j’ai posé pour la photo s’illustre particulièrement sur l’entretien des routes dans le village», explique Fona Zeufack II Joseph.

Mais Fona Zeufack II Joseph ne tarie pas d’éloge vis-à-vis de l’enthousiasme du roi des Foto. Sa Majesté Momo Soffack 1er n’a, en aucun moment, fait économie de son talent de danseur. A chaque occasion il a convaincu ses admirateurs au rang desquels les sénateurs professeur Fomethe Anaclet et Sonkin Etienne, présents dans la tribune.

« Les Fona sont fiers de leur village. Les amis des Fona se sentent Fona également ; c’est l’intégration, c’est le vivre-ensemble ».  Justin Kenfack est un président comblé.  Son premier festival, en tant que président de l’ADF (Association pour le développement du village Fonakeukeu) est franc un succès. Un succès qu’il doit à son apprentissage auprès de l’ex-président Tatsadong Valery dont il a été le secrétaire général pendant quelques années.

Augustin Roger MOMOKANA

(A suivre le festival en photo)