EAU ET ASSAINISSEMENT : LE 8e ATELIER DE STRUCTURATION ET DE RENFORCEMENT DES COLLECTIFS AFRICAINS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE S’EST TENU A MBOUR.

Publié le 24 Juin 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

La ville de Mbour au Sénégal vient d’accueillir, du 18 et 21 juin 2019, le 8e atelier de structuration et de renforcement des collectifs africains de la société civile.

Ouvert mardi 18 juin dans la ville de Mbour au Sénégal, le 8ème atelier de structuration et de renforcement des collectifs africains du secteur de l’Eau et Assainissement s’est refermé vendredi dernier 21 juin.

Le Cameroun était représenté à cette rencontre par le Réseau Alliance pour la Maitrise de l’Eau et de l’Énergie (AME) dont le siège est à Bafoussam.

Il s’est agi pour les participants de contribuer à une meilleure structuration des collectifs africains et de renforcer leurs dynamiques sur le plan national, régional et international pour le secteur Eau et Assainissement.

Les travaux de Mbour on également eu comme particularité de s’articuler sur les partages d’expériences en matière de contrôle citoyen pour la redevabilité de l’ODD6.

Pour rappel, l’Objectif de Développement Durable No6 prévoit de « Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau d’ici à 2030 ».

Ainsi a été question de construire une stratégie collective qui garantisse une meilleure représentation et surtout une meilleure participation des ONGs/OSCs africaines au prochain Forum Mondial de l’Eau qui se tient à Dakar en 2021.

Beaudelin DONGMO, le secrétaire permanent du réseau AME, salue la tenue de cet atelier de Mbour qui a permis à « la Société civile africaine de se renforcer davantage, ainsi qu’elle renforce sa position d’acteur à part entière auprès de l’État et du secteur privé. Au Cameroun, un besoin urgent se pose dans le renforcement des acteurs de la société civile dans ce secteur. »

Avec B. DONGMO N.