L’UNIVERSITÉ DE DSCHANG EN VOIE DE SE DOTER D’UNE CHAIRE PIERRE CASTEL.

Publié le 25 Nov 2019 par Augustin Roger MOMOKANA

La lettre d’intention a été signée samedi 23 novembre à Abidjan, Côte d’Ivoire par l’université de Dschang représentée par son recteur le prof. Roger Tsafack Nanfosso. Les autres protagonistes étaient : Fonds de dotation Pierre Castel conduit par son directeur général Pierre de Gaétan Njikam, l’École supérieure d’Agronomie de l’Institut national polytechnique – Houphouët-Boigny de Yamoussoukro par son directeur le Prof. Siaka Koné, et l’École nationale supérieure des Sciences agronomiques de Bordeaux-Aquitaine représenté par Prof Christophe Alemany.

Cette signature a eu comme témoins, entre autres, des membres du gouvernement ivoirien, le ministre français de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, et l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de France en Côte d’Ivoire, SE Gilles Huberson.
Cet acte témoigne du niveau d’avancement des discussions entre l’Université de Dschang et les émissaires de Pierre Castel et présage la signature prochaine de l’accord-cadre.

« La signature de l’accord-cadre de création de la Chaire est prévue pour juin 2020 à l’occasion du sommet Afrique-France qui se tiendra à Bordeaux. Le lancement de la formation, quant à lui, est programmé pour septembre 2020. »

La création d’une chaire Pierre Castel portera sur les mutations agricoles. Elle sera financée par le Fonds de dotation Pierre Castel. Ainsi les termes de la lettre d’intention engagent les parties à œuvrer en faveur de l’insertion socio-économique des jeunes hommes et femmes en Afrique sub-saharienne, dans le respect et la préservation des ressources disponibles de l’environnement afin de contribuer aux objectifs de développement durable.

Les domaines d’activité suivants : « I) Sensibilisation et appui des jeunes en matière d’entrepreneuriat et d’accès à l’emploi en Afrique sub-saharienne notamment dans le secteur agricole et agroalimentaire; II) Actions conjointes de formation, de recherche et d’appui entrepreneurial pour stimuler la création d’entreprise pour les étudiants en formation agronomique ; III) Activités conjointes de développement de projets éducatifs et de recherches pour accompagner le défi des mutations agricoles en Afrique ».

Après la signature, les principaux protagonistes se sont retirés à l’Hôtel Radisson, à proximité de l’Aéroport international Houphouët-Boigny, pour une séance de travail sur la stratégie de mise en œuvre de la Chaire. Aussi ont-ils évoqué la vision de Pierre Castel, les conditions d’organisation de la Chaire, le recrutement des apprenants et les conditions d’étude, l’ingénierie de financement, et les programmes de formation, etc.

Augustin Roger MOMOKANA