J’adore cette expression des catholiques: « il s’est endormi dans l’espérance de la résurrection! »

Chez nous pour dire qu’il est mort on dit « il s’en est sorti ».

La mort est aussi une vision, et à partir de ces visions, moi j’ai compris que la mort n’est ni une fatalité ni la fin.

Ceux qui tuent pour exister, ceux qui tuent par haine, il y a deux certitudes:
On se verra dans l’espérance, ET ceux qui s’en vont avant nous s’en sont sorti.
Donc être en vie c’est bien, mais il faut se préparer à l’après!
Tout le monde y passera et personne ne restera!

Maintenant ceux qui tuent, ceux qui torturent, ceux qui mentent sur les crimes vous pensez vraiment que ça va se solder comsala????

Je ne lance pas un défi, j’ai seulement des certitudes que je partage sur la base des expériences et de ma foi.

Une pensée pour toutes les victimes de la dictature: Mgr Bala et tous les Pasteurs, les citoyens inconnus tués ci et là!

Une pensée aux pasteurs tués à Bayangam!

Une pensée pour toutes ces victimes de l’incompétence et l’irresponsabilité dans nos hôpitaux!

Une pensée pour ces familles qui peinent à faire le deuil de leur proche disparu dont ils veulent pour les uns juste la dépouille et pour d’autres juste comprendre…comprendre!

Prions pour ces personnes.

Gérard Philippe KUISSU MEPHOU/ BENSKIN DE LINFO