Cinéma : « Une heure de vie » d’YMOLUJO YITEMBEN plébiscité Meilleur film de la 7ème édition du Festival Komane.

Publié le 08 Fév 2021 par SINOTABLES

Ça été une soirée très riches et colorée. Un véritable régal culturel pour les invités triés sur le volet à cause de la pandémie à coronavirus. 11 films (courts métrages de fiction, documentaires) en compétition et 4 films hors compétition ont été projetés en 72 heures.

La 7ème édition du Festival Komane a clôturé ses activités samedi soir 6 février 2021 dans le prestigieux Grille de l’hôtel Mbouoh Star Palace, au cœur de la ville de Dschang.

La remise des trophées a été entrecoupée par des prestations d’artistes de la musique, danse, du slam, et de l’humour.

Neuf trophées ont été distribués par le jury présidé par Bernard NAGMO. A la grande satisfaction des réalisateurs et des acteurs présents : Eliane TEKOU DONCHI, Simon William KOUAM, Alain Serge MALEM, etc. Et de nombreux partenaires dont la présidente du GIC JERAPROE.

Palmarès :
Komane de la Meilleure Interprétation féminine : Ursula Boni (« Acte de Terreur », du réalisateur WATO Hyppolite Carlos)
Komane de la Meilleure Interprétation masculine : Ondoa l’Africain (« Une heure de vie », réalisateur YMOLUJO YITEMBEN)
Komane du Meilleur scénario : Ariane NGANKAM pour « Acte de Terreur » de WATO Hyppolite Carlos
Komane du Meilleur Montage : « Acte de terreur » de WATO Hyppolite Carlos
Komane du public : « Figure de mère » de TEKOU DONCHI Eliane
Komane du Jury : « Radio Liberty » du réalisateur Ive Archil TCHINDA
Komane du Meilleur film étranger : « Danse avec moi » de Simon NWABEBEN
Komane du Meilleur Film : « Une heure de vie » d’YMOLUJO YITEMBEN
Komane Surprise : WAKEU FOGAING

Contrairement aux années précédentes, l’on a constaté que les réalisateurs et les acteurs se sont mis en ensemble pour réaliser des films communs. Et le résultat n’a pas tardé. Les réalisateurs WATO Hyppolite Carlos et YMOLUJO YITEMBEN devraient se frotter se frotter les mains pour les résultats de cette expérience.

WAKEU FOGAING a reçu le « Komane Surprise » pour sa contribution au développement du Cinéma camerounais. Il a d’ailleurs animé, vendredi, un atelier sur l’écriture du scénario. Il a la réputation de former au jeu d’acteur, à l’écriture du scenario, et de monter exceptionnellement sur la scène en tant qu’acteur de cinéma.

Augustin Roger MOMOKANA