Dschang : des transporteurs sur le site de l’accident qui a fait 58 morts à la falaise.

Une délégation des transporteurs opérant dans la Menoua, représentés par leurs chefs d’agence, ainsi que le directeur de l’Agence Afriland First Bank Dschang ont rendu hommage aux victimes de l’accident survenu le 27 janvier 2021 à la falaise de Dschang.

Cette cérémonie organisée par l’association Jeunesse Africaine Unie pour la Paix (JAUP) du président TAMO Yves, a permis aux participants de se recueillir sur le site de l’hécatombe où ils ont d’ailleurs laissé une gerbe de fleurs et hissé deux banderoles exprimant leur chagrin et invitant les usagers de cette route à plus de prudence.

Au sujet de l’opportunité de la cérémonie, TAMO Yves a expliqué à Sinotables que « nous tenions à rassembler les agences pour leur demander d’être solidaires. Parce que c’est arrivé à Menoua Voyages comme cela peut arriver à quelqu’un d’autres demain. Nous sommes allés au-delà des transporteurs pour tendre la main aux banques, aux assurances et même aux hôteliers. C’est ainsi que vous remarquez la présence de Afriland Firsk Bank, celle de Téclaire Palace Hôtel… »

L’accident survenu à la falaise de Dschang, le 27 janvier 2021 à 4heures du matin, est classé aujourd’hui parmi les catastrophes de la route les plus meurtrières au Cameroun. Il avait enregistré sur le champ 29 passagers brûlés à divers degrés, 53 morts calcinés. Un bilan qui s’est alourdi par la suite avec la découverte de deux nouveaux corps, et le décès de trois brûlés admis dans les hôpitaux.

Dave Hugues KAMKUIMO, le directeur de l’agence Afriland First Bank Dschang est soulagé après ce geste qui témoigne de l’encrage culturel de sa banque. « Nous saluons cette initiative des transporteurs de la Menoua qui ont bien voulu nous y associer. Quand la proposition nous a été faite, il était impératif que nous répondions présents. Le geste que nous avons posé tous ensemble rentre dans cette dynamique. Et c’est l’occasion pour nous de rendre hommages à toutes les victimes disparus et aussi de penser à ceux qui sont encore hospitalisés. Nos prières vont vers eux. »

Sous la conduite de DONFACK Mathurin, chef d’Agence de International Line Voyages, les transporteurs ont observés une longue minutes de silence, déposé leur gerbe sur le site, et allumé des bougies. Certains ont plutôt recueillis de l’eau du ruisseau qu’ils ont aspergé sur le site. Afin que pareil catastrophe ne survienne plus jamais.

« Depuis le 27 janvier à ce jour, nous avons toujours les larmes aux yeux. Nous pleurons avec toutes les familles éprouvées. Nous ne cessons de prier pour le repos éternel des défunts et afin que ceux des victimes admis dans les hôpitaux se rétablissent assez rapidement. Au-delà de nos prières pour ceux-là, nous voulons prier Dieu afin que pareil drame ne se reproduise plus jamais ni ici ni ailleurs », a-t-il confié à Sinotables.

Les banderoles ont été fixées par le peintre Kalcla Décor.

Augustin Roger MOMOKANA