Communautés : la population de Likong demande à la mairie de Dschang de lui donner de la bonne eau à boire.

« La communauté éducative de Likong vous est très reconnaissante. Vous lui avez donnée de l’eau à boire, vous lui avez donnée de l’eau pour assurer l’hygiène et la salubrité » : le directeur de l’Ecole publique de Likong a vanté l’impact qu’aura l’eau sur la vie de ses élèves. Ce qui manque désormais à son école c’est l’électricité qui favoriserait l’entrée des nouvelles technologies dans l’éducation des enfants.

Le village Likong, groupement Foréké-Dschang, département de la Menoua, était en effervescence jeudi dernier. A l’occasion de l’inauguration de la mini adduction d’eau potable réalisée avec le soutien financier de l’association Ala Milano dont le représentant annoncé n’est finalement pas arrivé à la cérémonie.

Pour la circonstance, le maire de Dschang, ses adjoints et une demi-dizaine de conseillers municipaux ont effectué le déplacement de l’Ecole publique de Likong, théâtre de la cérémonie.

Avant de procéder à l’inauguration des installations, des discours ont été prononcés devant l’auditoire composé des habitants (hommes, femmes, écoliers, enseignants des écoles maternelle et primaire du village.

Ces discours ont eu comme trame la célébration de la coopération italo-camerounaise, avec pour référence le jumelage entre Vasanello et Dschang, d’une part, et la reconnaissance de la mairie pour le soutien de sa candidature par le village Likong à l’occasion des élections municipales du 9 février 2020 d’autre part.

Selon le président du comité de développement de ce village, Dr NGUENANG Landry, le plus important commence dès lors que la réalisation qu’on célèbre aujourd’hui doit être entretenue. Afin qu’elle fonctionne le plus longtemps possible. C’est ainsi qu’il a annoncé la mise sur pied d’un comité de gestion sous la houlette de l’agence municipale de l’eau et de l’énergie (AMEE).

Répondant à son hôte, le maire de la Commune de Dschang, Jacquis KEMLEU TCHABGOU, a instruit l’AMEE de procéder dans les prochains jours au branchement d’un réseau pour desservir les toilettes des deux écoles, la construction d’un point de puisage pour les élèves de l’école maternelle. S’agissant de l’ouverture des servitudes, le maire de Dschang a pris acte de l’appel du village qui s’est dit prêt à apporter sa contribution ne serait-ce qu’en termes de carburant pour les engins que la mairie déploierait.

« C’est à cause de votre volonté que nous sommes là. Nous ne pouvions ne pas vous en être reconnaissants. Cette activité, car il faut le dire, c’est Ala Milano qui l’a déclenché avec son financement initial. Il nous a permis de mesurer la participation citoyenne des populations de Likong. Ce partenariat exemplaire doit être copié par d’autres villages. »

Exif_JPEG_420

Après les discours, les installations ont été visitées. Il s’agit du forage, du château, et de la fontaine construite dans un angle de l’école publique. Le forage a une profondeur de 101 mètres, avec un débit de près de 3000 litres d’eau par heure. Un cubitenaire d’une capacité de 5000 litres a été installé comme château.

La particularité de ce mini réseau d’eau –initialement destiné aux écoles- est qu’il a été revu de telle sorte que dans un proche avenir les familles puissent de solliciter des branchements pour alimenter leurs maisons.

Augustin Roger MOMOKANA