Dschang – Eclairage public : 106 nouveaux lampadaires solaires pour renforcer le dispositif déjà existant.

La lutte contre l’insécurité passe aussi par un réseau d’éclairage public sous la forme d’une toile d’araignée. Comment donc tisser une toile qui reflète la volonté réelle de rendre la vie difficile aux malfaiteurs qui profitent beaucoup plus de l’obscurité pour nuire aux paisibles citoyens ?

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 12 juillet 2021.

« 106 nouveaux lampadaires solaires vont être posés sur des axes stratégiques du centre urbain de Dschang », indique la cellule de communication de la Mairie de Dschang.

Ces panneaux solaires coutent à la ville la rondelette somme de de 120 millions 438 mille 059 FCFA HT obtenue du Fonds Spécial d’Équipement et d’Intervention Intercommunale (FEICOM).

Récemment, une mission conduite par le maire de Dschang et dont faisaient partie le délégué départemental en charge de l’Eau et de l’énergie, de la Décentralisation et du Développement Local, des Marchés Publics, le représentant du FEICOM, ainsi que l’entreprise adjudicataire a effectué une descente sur le terrain.

Jacquis KEMLEU TCHABGOU a indiqué au cours de cette rencontre avec les sectoriels et l’entreprise First Services Sarl, que la Commune de Dschang souhaite « inscrire ses actions dans le respect de la norme ISO 37101:2016 qui est destinée à aider les communautés territoriales à devenir plus résilientes, intelligentes et durables, par la mise en œuvre de stratégies, de programmes, de projets, de plans et de services, et à démontrer et communiquer leurs réalisations » a indiqué notre source.

Relativement aux axes bénéficiaires de ce projet, il ressort malheureusement que, sans doute, les forces de sécurité n’ont pas été associées à cette réflexion. L’éclairage public fait partie du dispositif de sécurité qu’une collectivité locale peut mettre à la disposition des forces du maintien de l’ordre pour lutter contre la criminalité dont la nuit un moment idéal d’opération.

Voici les axes devant accueillir les 106 lampadaires du projet :
Entrée chefferie Foto-Agence Avenier Voyage ;
Place des fêtes de Dschang (rue pharmacie Panka) -Rond-point Djoumessi Mathias ;
Sous-préfecture de Dschang-Résidence du préfet de la Menoua ;
Enceinte de l’hôtel de ville de Dschang ;
Base nautique-Musée de civilisations-Lac municipal ;
Rond-point gendarmerie-entrée marché Tsinfem.

Voici les axes qu’une concertation avec les FMO aurait privilégiés :
Carrefour Baobab-Carrefour Yves-Carrefour Lisbone
Commissariat du 2e– Hôtel Adis
Carrefour AFCD – Rond-point Keleng – Brasseries du Cameroun
Place des Fêtes- ENEO – Gare-routière Fongo-Tongo.
Jeanine Bar – Chefferie Mingmeto
Carrefour Pont Militaire- Paroisse Saint Mathias de Foréké-Dschang

Pour mémoire, l’opération en cours est la suite logique des deux premières effectuées respectivement en 2019 dans le cadre du Programme de décentralisation FEICOM-Villes moyennes et est financée par la république fédérale d’Allemagne à travers la banque de développement (KFV) a été évoquée le 28 octobre 2019, soit 91 lampadaires solaires pour un coût de 184 millions de FCFA d’une part, et par le FEICOM à travers le Comité des concours financiers pour l’installation de 106 lampadaires solaires pour un coût de 148 millions 400 mille francs CFA d’autre part.

Il va sans dire qu’à la fin de cette 3e opération la ville de Dschang devrait être abondamment éclairée. Parce que ayant déjà un total de 303 lampadaires solaires.

Augustin Roger MOMOKANA