Obsèques du docteur Sanou Zobze Martin : le rendez-vous c’est du 12 au 15 août 2021 à Dschang.

« Je ne suis pas allé en Italie pour manger la pizza. J’y suis allé pour apprendre et revenir aider mon pays à améliorer la condition de ses populations » : Dr SANOU SOBZE Martin.

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 06 août 2021.

Le monde s’apprête à dire adieu à l’un des enfants les plus dynamique et altruiste du département de la Menoua. Docteur SANOU ZOBZE Martin a été arraché à la vie dimanche 23 mai 2021 à l’hôpital Général de Douala des suites de maladie. Son avant-obsèques avait suivi le lendemain, tandis que les obsèques avaient été renvoyées du 12 au 15 août à Toula Ndizong, groupement Foto, dans la Commune de Dschang.

Vice-doyen de la faculté de Médecine et des Sciences pharmaceutiques, président du Conseil d’administration du Projet intégré pour la promotion de l’auto-développement (PIPAD), Point focal du suivi de la coopération Inter-universitaire entre le Cameroun et l’Italie, Expert en santé publique et médecine préventive de l’Université de Rome Tor Vergata (Italie), Conseiller municipal à la Mairie de Douala 5ème, père et mère des orphelins et des pauvres, docteur SANOU SOBZE Martin a, tel son nom (SANOU = levée de soleil en langue Yemba) arrosé les cœurs de sa générosité et de son humilité.

En 48 ans de vie sur terre, il a écrit sa page de l’histoire de l’humanité et s’est retiré, mettant au défi sa famille, ses collaborateurs, ses partenaires et ses amis de pouvoir prendre la relève pour que son passage sur terre et ses multiples actions à ses semblables ne soit pas un prêche dans le désert. Le monde a les yeux braqué sur le PIPAD et les autres dont Radio Nkwalah.

Le décès de Docteur SANOU SOBZE Martin vient rallonger la liste des figures philanthropiques emblématiques du département de la Menoua. Certaines ne sont pas décédées mais ont été pratiquement anéanties par des forces occultes de la politique.

Programme des obsèques de Docteur SANOU SOBZE Martin

Jeudi 12 août 2021 –Journée des lamentations
08H00 : Lamentations au domicile du défunt
17H00 : Fin des lamentations
19H00 : Veillée dans le domicile de ses frères et de ses frères et sœurs

Vendredi 13 août 2021 (Journée humanitaires et caritative)
06H00 : Lamentations
09H00 : Actions humanitaires et bénévoles par le PIPAD et la Fondation KANA (Point de rencontre domicile du défunt)
16H00 : Descentes en chants et prières des délégations chez le défunt. Point de rencontre : Avenir Voyages
18H00 : Office religieux (Domicile du défunt à Toula-Ndizong)
19H00 : Soirée caritative pour l’œuvre en mémoire de Dr. Sanou Sobze Martin
21H00 : Grande veillée animée par les musiciens de la Menoua

Samedi 14 août 2021 : Obsèques
06H00 : Descentes des délégations
08H00 : Mise en place des populations et des invités
08H30 : Arrivée des chefs traditionnelles
09H00 : Arrivée des autorités administratives
09H30 : Office religieux
10H30 : Témoignages
12H00 : Bénédiction de la tombe
12H30 : Dernier tour de deuil
13H00 : Collation et fin de cérémonie

Dimanche 15 août 2021 (œuvre en mémoire du Docteur SANOU SOBZE Martin)
08H00 : Visite et recueillement sur le site du Projet en mémoire du défunt à Batsengla
11H00 : Retour des délégations

L’homme à qui le monde fait ses adieux a été médecin avait obtenu son diplôme de « Médecine et Chirurgie à l’Université de Rome La Sapienza (2001), s’était spécialisé en Santé publique et Hygiène (2006), puis a soutenu une thèse de doctorat PhD en « Méthodologie en médecine préventive et thérapie » à l’Université de Rome Tor Vergata (2009). Il rejoint l’Université de Dschang comme Enseignant-chercheur en faculté des Sciences (2010), devient Vice-coordonnateur de la Filière Sciences biomédicales (2013), Point focal du suivi des activités liées à la coopération Inter-universitaire Italo-camerounaise nommé par le MINESUP (2013), Vice-doyen de la faculté de Médecine et des Sciences pharmaceutiques chargé du Suivi, de la scolarité des étudiants à l’Université de Dschang (depuis 2018).

Deux détails dans ce programme suscitent notre attention : d’un, les veillées chez les frères et sœurs du défunt, et de deux la réalisation du Projet en mémoire du défunt à Batsengla.

Augustin Roger MOMOKANA