58 morts de la Falaise de Dschang : le Gouvernement organise des obsèques œcuméniques ce 13 août 2021 à Dschang.

Le préfet du département de la Menoua, MBOKE Godlive NTUA, s’est exprimé lundi soir en marge de l’assemblée générale extraordinaire du Syndicat des communes du département de la Menoua (SYCOME). Son message à la presse s’est appesanti sur les obsèques œcuméniques des 51 personnes des 58 victimes de l’accident du 27 janvier dernier à la falaise de Dschang.

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 10 août 2021.

Le gouvernement, par la voix du préfet du département de la Menoua, a annoncé lundi soir que des obsèques œcuménique seront présidées vendredi 13 août 2021 à 11 heures à la place des fêtes de Dschang, en mémoire des 58 personnes décédées dans l’accident du 27 janvier 2021 à la Falaise de Dschang.

« Vous savez qu’il y a plus de six mois, le 27 janvier 2021, nous avons eu un accident au niveau de la falaise qui a coûté la vie à 58 de nos concitoyens. On s’était arrêté à un moment à 55 morts. Lorsque le ministre était là c’était 55 morts. Après d’autres sont décédés. Si bien qu’on a un total de 58 morts.»

Cette messe œcuménique, a indiqué le préfet MBOKE Godlive NTUA, intervient après l’identification des restes calcinés par une équipe des spécialistes.

« Sept corps avaient déjà été retirés par les membres de leur familles. Il reste 51 corps que l’on toujours pas enterrés. Parce qu’après l’accident ils étaient non identifiables. Le gouvernement a mis en place une équipe d’experts qui a procédé à l’identification de ces corps. Donc le 13, vendredi, nous allons procéder ici-même à Dschang à des obsèques œcuméniques pour tout ce monde et les restes seront remis à chacune des familles. »

Par ailleurs, le préfet a laissé entendre que suivant le bordereau du chargement du car de transport qui avait accidenté, 10 passagers demeurent toujours recherchés. On ne sait s’ils sont décédés ou avaient échappés à l’accident.

« En plus, je dois annoncer que nous avons toujours sur le bordereau de ce fameux voyage 10 noms. On a fait des annonces, on a fait des communiqués et ces individus on ne connait toujours pas où ils sont aujourd’hui. Est-ce que l’incendie les avait complètement calcinés ou ils sont quelque part et ne suivent pas les communiqués. S’ils sont en vie qu’ils se présentent pour qu’on ne mélange pas leurs noms, d’une façon ou d’une autre, à ceux des décédés. »

Le gouvernement lance un vibrant appel en direction de ces dix personnes afin que si, elles sont vivantes, elles rapprochent des autorités pour qu’ils ne soient pas déclarés morts.

Listes des personnes recherchées ou portées disparues après l’accident :
1- ASSOMEKOP Flore
2- AZEBAKOU Seguy
3- MEFOUET Roseline
4- MBOUGNA Béatrice
5- TINKO NITEGNI
6- ZEMFACK Gaëlle
7- AZANDI Bernadette
8- MABOKO Roseline
9- MEZAPEEN Marie
10- ZAMO Jeanne

Augustin Roger MOMOKANA