Centrafrique: Le président Faustin-Archange Touadéra préside un jury de soutenance de thèse à l’université de Bangui.

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 14 août 2021.

C’est beau à voir. Le président centrafricain, le Pr. Faustin-Archange TOUADERA, connait les problèmes du pays dont il a la charge depuis 2016.

Pour preuve, ce 13 août 2021, à la Faculté des Sciences de l’Université de Bangui, l’homme d’État a présidé le jury de soutenance d’une thèse de doctorat sur : « Étude des Modèles Fractionnaires au sens de la Dérivé. »

Le président enseignant de mathématique, par cet engagement, apporte sa pierre précieuse à la construction de l’Université de Bangui qui a besoin d’enseignants-chercheurs pour étoffer son corps enseignant et accroitre sa capacité de production de compétences de haut niveau.

Selon plusieurs confrères, Brice YAMBIYO est le deuxième docteur en mathématique créé par l’Université de Bangui. Il est à noter que cette université est déjà cinquantenaire.

« C’est la deuxième fois que deux étudiants du Pr Nguerekata soutiennent leurs thèses de doctorat en mathématiques. Je suis très heureux d’être le président de ce jury, ce qui montre que notre département de mathématiques fonctionne et j’encourage les jeunes, les étudiants à poursuivre leurs études parce que nous n’avons pas beaucoup d’enseignants dans ce domaine. Je suis heureux que le département se soit enrichi d’un nouveau docteur qui va compléter l’effectif des enseignants chercheurs de l’Université de Bangui » s’est-il réjoui le président-enseignant de mathématique.

Le professeur Faustin-Archange TOUADERA est lui-même titulaire de deux doctorats en mathématiques obtenus respectivement obtenus à l’université Lille I (1986) et à l’université de Yaoundé I (2004). Son engagement tient de sa maitrise de l’environnement universitaire banguiste. Il avait été tour à tour assistant, chargé de cours, chef de département, vice-doyen de la faculté des sciences, vice-chancelier et recteur de l’Université de Bangui.

Ce n’est pas la première fois qu’un chef d’Etat en fonction enseigne à l’université. Au Congo, l’Université de Marien NGOUABI a été baptisée du nom de son ancien étudiant et enseignant. Marien NGOUABI a été assassiné le 18 mars 1977, journée qu’il avait entamé avec quelques enseignements à la faculté des sciences, département de Physique, de l’université de Brazzaville.

Augustin Roger MOMOKANA