Fonakeukeu : des avocatiers pour ouvrir les festivités du 30ème anniversaire au trône de Fona Zeufack II Joseph.

Les manifestations du 30e anniversaire au trône de Fona ZEUFACK II Joseph, chef traditionnel du village Fonakeukeu, groupement Foto, Arrondissement de Dschang, dans le département de la Menoua, couplé à la 4ème édition du Festival Lelem Fona, sont sur les rails depuis samedi 21 août 2021.

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 23 août 2021.

photos de familles de Sa Majesté ZEUFACK II entouré du bureau du comité de développement et de Génération 30

Cette année, les filles et fils du village sont venus des quatre coins du Cameroun, voire de l’Éthiopie et de la France pour prendre part aux festivités du 30e anniversaire au trône de Sa Majesté Fona ZEUFACK II Joseph. Il s’agit d’un moment historique aussi bien pour le chef du village que pour l’ensemble de son peuple.

Cette première journée a été marquée par deux temps forts unanimement salués par le millier de personnes mobilisées autour du comité d’organisation appuyé par le bureau du comité de développement et l’association Génération 30.

« Nous sommes un exemple de la cohésion et de l’entente que notre chef entretien avec sa population. De par ses conseils il nous a convaincus de ce que nous ne pouvons rester en spectateurs de la marche du village. Nous devons nous impliqué aux côtés de nos parents parce que viendra notre tour de prendre la relève », le président de Génération 30.

Marche sportive dans les rues du village

D’abord la marche sportive. Les Fona ont rompu avec une vieille tradition. Au lieu de partir de la place des fêtes de Dschang pour sillonner les principales artères de la cité historique avant de remonter vers Mingmeto pour regagner le village à 4 ou 5 kilomètres, ils ont plutôt parcouru les rues de Fonakeukeu. Cette option a présenté comme avantage certains la redécouverte par les marcheurs des coins et recoins de leur village. Ils s’en félicitent d’ailleurs. Citant en exemple les efforts constatés des uns et des autres pour assainir la voie publique en prélude à ce double événement exceptionnel.

séance d’étirements après la marche sportive

« La marche nous a permis de redécouvrir le village et de voir ce qui est entrain d’être fait par les fils et les filles de ce village. Il y a beaucoup de changements positifs. Les routes ont été créées, les gens construisent de belles maisons… j’ai été impressionné par les points d’eau, l’électrification du village. Je dois dire que le village est sur une très bonne voie. Maintenant il va falloir regarder le secteur productif », s’est félicité Messa Nzemzah, une élite venue de l’Éthiopie.

Cette marche populaire entamée au Stade Fonakeukeu s’est achevée par une séance d’étirements à l’esplanade du palais où des travaux d’aménagement- la pose des pavés- sont déjà achevés. Si bien que cette place présente une allure plus belle que les années précédentes. Il n’y aura plus de la boue en cas de pluies. En plus, le dénivelé semble avoir été un peu cassé. Dans l’espoir de trouver une pente moins raide.

Présentation des échantillons de plants d’avocatier achetés chez Pépinière Semences d’Avenir

Par la suite il y a eu l’opération « un habitant, un arbre ». Elle a été lancée par les jeunes de l’association Génération 30. Ils ont voulu immortaliser cette célébration qui coïncide avec leur année de naissance par le planting d’arbres fruitiers dans le village. Six plants ont été mis en terre dans un terrain contigu au palais. Ils l’ont été par Sa Majesté ZEUFACK II Joseph, le président de l’ADF, quelques membres du Comité de développement, des représentants de Génération 30 et Messa Dsemzah. D’ici cinq ans, ces avocatiers s’ils ont été bien suivis pourront avoir produit des fruits consommables par les festivaliers.

A l’occasion, Messa Dzemzah a annoncé une nouvelle favorablement accueillie par le public. Il s’agit d’une opération de planting de 1000 arbres étalée sur cinq années à venir. Ce projet initié par la famille Massa Nzemzah est porté par une fondation créée dans le but de perpétuer la mémoire de leur géniteur.

Planting d’avocatiers derrière le palais

Les manifestations se poursuivent jusqu’à ce dimanche 29 août, jour de la clôture des célébrations. Le comité d’organisation a profité pour rappeler à la population, aux invités et curieux que la cérémonie de clôture débutera à 8h30 pour se terminer à 14heures. Le respect du chronogramme est de rigueur, compte tenu du fait que la journée du lundi est ouvrable et les gens venus de loin devront regagner leur résidence à temps. Afin de pouvoir se reposer avant d’entamer leur semaine de travail.

Augustin Roger MOMOKANA