Région de l’Ouest: le Conseil régional et la Menoua ont identifié des projets de développement pour 2022.

Une seule journée a suffi au président du Conseil régional de l’Ouest, Docteur Jules Hilaire FOCKA FOCKA, de prendre langue avec le département de la Menoua. C’était à l’occasion de la réunion de prise de contact et de collecte de données en vue de l’élaboration du plan régional de développement.

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 20 septembre 2021.

Mercredi 15 septembre 2021, Docteur Jules Hilaire FOCKA FOCKA, les élus locaux du département de la Menoua, les chefs traditionnels et la société civile, et certains sectoriels de l’Etat ont planché sur les idées de projets prioritaires pour le département de la Menoua.

Ces personnalités se sont appuyées sur un draft qui leur a été remis en début des travaux. Pourquoi un draft ? Qui en est l’auteur ? Les questions demeurent sans réponse. Quelqu’un doit avoir été au Conseil régional pour suggérer des idées ainsi que le choix des participants. Si non pour quoi une si faible représentativité de la société civile ? Pourquoi l’absence des médias ?

« Nous partons d’ici satisfaits de la qualité du travail qui a été le vôtre. Un travail comme celui-ci ne saurait être contesté par qui que ce soit. Nous allons nous battre pour aller chercher les moyens pour résoudre ces problèmes de manière graduelle pour que le département de la Menoua ressente l’impact de la décentralisation ». Docteur Hilaire FOCKA FOCKA a émis le vœu que les projets soumis soient ceux que « nous-mêmes avons choisis ».

Parmi les projets prioritaires retenus, Sinotables a retenus cinq projets dont la réalisation permettrait d’impacter réellement la vie des populations. Ce sont des projets dont les études de faisabilité sont déjà bouclées, des projets impacts intercommunaux, des projets qui sont susceptibles d’apporter le changement dans la vie des populations.

D’abord la Route Dschang – Menji, passant par Fongo-Tongo- Alou, Bakebe. Si cette route est construite, elle va relier l’Ouest au sud-Ouest, et permettre une intensification des échanges entre le Cameroun et le Nigéria voisin. Les études définitives sont bouclées et disponibles. Elle n’attend plus que les financements.

En suite la réhabilitation de la microcentrale hydroélectrique de Dschang, ainsi que la construction de la microcentrale hydro électrique de Bandoum à Fokoué. Les études ont déjà été réalisées par les Communes de Dschang et Fokoué. Leur réalisation permettra de répondre aux besoins énergie électrique du département de la Menoua. Elle pourrait faciliter l’industrialisation de cette partie du pays.

Vient également le Projet de construction d’un Centre hospitalier universitaire régional (CHUR) à Dschang pour la pratique des étudiants en médecine de l’Université de Dschang et des autres instituts supérieurs de formation en soins sanitaires. Les études définitives sont bouclées et disponibles à l’Université de Dschang. Il s’agit d’un projet que l’Etat devrait tenir pour priorité dans son budget 2022.

Le projet d’Aménagement des bas-fonds (Bafou-Baleveng-Bangang-Balessing) est susceptible de permettre d’accroitre les zones de production agricole dans la perspective de la relance de l’économie agricole. Ce projet résoudrait également l’épineuse question de sécurisation des terres agricoles. Les études de faisabilité sont bouclées et disponibles à la Commune de Nkong-Zem.

Enfin, le projet de relance de la production de riz dans la plaine des Mbos, notamment la réhabilitation de la SODERIM à Santchou. Ce projet a un fort potentiel de création d’emplois et permettrait de résoudre, en partie, l’épineux problème de l’importation du riz. Les études finalisées sont disponibles à la Commune de Santchou.

Il va sans dire que cette rencontre a permis d’avoir une vue des problèmes essentiels que la Menoua devrait pouvoir mâturer dans le cadre de son intercommunalité. Dans la mesure où le Syndicat des Communes est une institution qui doit chercher des financements pour ne pas s’abandonner à la région qui se préoccupe pour l’ensemble des huit départements de l’Ouest.

Deux autres projets méritent notre attention, mais ils ont très peu de chance de trouver des financements dans les années l’immédiat. Il s’agit de la construction d’un complexe touristique à Ndziih, dans la commune de Nkong-Zem ; et du projet de la route du contournement de la Falaise de Dschang. La falaise est une perle pour tout le département malgré son caractère accidentogène. Son aspect touristique n’a pas été valorisé. Le tracé de la route Dschang- Fokoué-Santchou- Dschang par Fondonera devrait être revu tant dans son objet que dans son impact.

Pour mémoire, cet exercice d’identification des idées de projets dans la Menoua, est une activité qui a pour finalité de permettre au Conseil régional de l’Ouest d’élaborer son plan de développement régional pour l’exercice 2022. Ainsi après la Menoua, les sept autres départements livreront leurs besoins. La finalité étant qu’en octobre le plan de développement soit disponible. Le cabinet RainBow a été retenu pour accompagner la région dans l’élaboration de son plan de développement.

Le préfet du département de la Menoua, le recteur de l’Université de Dschang, les sous-préfets, les maires, des députés, les conseillers régionaux, les sectoriels de l’Etat, les représentants des chefs traditionnels, les organisations de la société civiles ont pris part à la séance de travail du 15 septembre dans la salle de conférence de la Maison de la Femme et de la Famille.

Augustin Roger MOMOKANA