Nécrologie : C’était lui Tabo Voyages!

Publié le 02 Déc 2021 par SINOTABLES

TABO Bonaventure, l’un des grands hommes d’affaires de la Menoua, s’est éteint mardi 30 novembre 2021 en France des suites de maladie.

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 02 décembre 2021.

TABO, comme l’appelaient affectueusement les siens était un natif de Bansoa, dans l’arrondissement de Penka-Michel. Il a fait fortune dans le transport de passagers, le bois et la distribution des produits pétroliers.

Evacué quelques semaines plus tôt en France pour y subir des soins de santé, le destin a voulu, malheureusement, qu’il ne revienne pas vivant auprès des siens.

TABO Bonaventure s’était distingué par ses entreprises dont une agence de transports des personnes, TABO Voyages ; la scierie TABO et la station services TABO Oil.

Certains pourraient bien se souvenir de l’époque où pour partir de Douala ou Yaoundé pour Dschang ou Bafoussam, il fallait choisir entre TABO Voyages, KAMI Express, ou Azinmeda. TABO était un peu ce qu’est Général aujourd’hui.

Les années 2000 et la première moitié des années 2010 ont donc été une période de vache grasse pour ces transporteurs interurbains qui se livraient une lutte impitoyable pour le marché des passagers.

Cette lutte se matérialisait à travers l’acquisition constante de nouveaux bus, mais également des accidents dont les bilans étaient parfois effroyables. Bilans mis sous le compte de la surexploitation des chauffeurs pour la plus part.

Ces agences ont, à un moment donné, changé de dénominations pour ne pas perdre complètement le marché. Certaines, à l’instar de Azinmeda, sont tout simplement tombées en faillite.

Augustin Roger MOMOKANA