Alliance Franco-Camerounaise de Dschang : Rendez-vous le 11 février 2022 avec ATMA.

Publié le 22 Déc 2021 par SINOTABLES

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 22 décembre 2021.

« Nous avons décidé de mettre ATMA en résidence de création parce que l’Alliance Franco-Camerounaise de Dschang de demain ce sont les enfants d’aujourd’hui. Nous avons beaucoup d’artistes quoi brillent maintenant, mais nous devons penser à leur relève. Cela passe par Il est l’initiation des enfants aux métiers artistiques.»

As’a Telong Music Academy (ATMA), est entrée lundi soir en résidence de création d’un album de musique sous fond de spectacle théâtrale. Elle s’achèvera le 11 février 2022 par un spectacle en la Salle Manu Dibango.

Cela justifie la conférence de presse de lundi ou le NAOUSSI Justin (ASA TELONG) et Jean Willy EKOM (directeur de l’Alliance franco-camerounaise de Dschang) ont édifié les journalistes des contours de cette résidence que le gigantesque Asa TELONG qualifie de maquis ou encore de confinement.

« Notre territoire est occupé par des forces étrangères. Comment faire pour que notre patrimoine musical ne disparaisse pas ? Il n’y a que la formation. ATMA s’est donc fixé comme objectif de montrer les traces des géants de notre musique aux enfants et aux jeunes. Vous allez voir ce que nous avons fait étant au maquis. »

Pendant la résidence, Asa TELONG et le metteur en scène André TAKOU SAA vont monter avec les enfants de ATMA un spectacle de musique théâtre sur le thème « le sabre » et dans la perspective de « Children on the giant’s steps).

Il s’agit d’un spectacle bâti autour des grandes figures de la musique camerounaises. Manu DIBANGO, André Marie TALLA, Francis BEBEY, pierre TCHANA, Richard BONA, Anne Marie DZIE et bien d’autres ont été choisis pour servir de boussole aux jeunes académiciens.

Le metteur en scène, André TAKOU SAA mettra en scène la pièce de théâtre « Danse-drama : le sabre » tandis que le musicien et musicopédagogue Asa TELONG s’occupera de la partie musicale. Mis ensemble et de manière harmonisée les deux permettront d’avoir un album musical.

« Le 11 février il y aura quelque chose ici pour la jeunesse. Vous ne serez pas déçus. Nous avons déjà eu à voir les prestations de ATMA et nous nous réjouissons de l’accord qui nous permis d’aboutir au projet de résidence de création artistique pour lequel nous sommes réunis cet après-midi. »

Le produit de la résidence sera présenté au cours d’un concert de restitution en la salle manu Dibango de l’alliance franco-camerounaise de Dschang (AFCD) le 11 février 2022 à 17heures.

Jean Willy EKOM espère que la salle sera comble le 11 février. Pour cela il invite le public à venir massivement découvrir le spectacle que lui proposera l’ATMA, mais aussi à s’inscrire à l’AFCD pour bénéficier des activités qu’offre cette institution culturelle. Il s’agit de la bibliothèque, des ateliers, des spectacles, des cours de langues française et du Yémba.

Indira SAHA a gratifié la presse d’une belle interprétation d’un chef-d’œuvre de Kareyce FOTSO. Comme elle, l’académie a de nombreux produits dont certains sont aujourd’hui installés en Europe. Joyce SAA fait partie de grands espoirs de cette académie fondé il y a quatorze ans.

Augustin Roger MOMOKANA