Démocratie : le tribunal militaire cloue le bec au MRC.

Publié le 28 Déc 2021 par Augustin Roger MOMOKANA

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 28 décembre 2021.

Deux personnalités de poids du MRC (Mouvement pour la renaissance du Cameroun) ont été condamnées lundi à 7 ans de prison chacune. Le professeur Alain FOGUE et Olivier Bibou NISSACK croupissent à Nkodengui depuis deux ans.

Le tribunal militaire de Yaoundé a condamné le professeur Alain FOGUE (trésorier du MRC) et Olivier Bibou NISSACK (porte-parole du président Maurice KAMTO) à 7 ans d’emprisonnement ferme dans l’affaire des manifestations de protestation contre la victoire de Paul BIYA à l’élection présidentielle du 7 octobre 2018.

Le Professeur Alain FOGUE avait été interpellé par les forces du maintien de l’ordre alors qu’il se rendait chez le professeur Maurice KAMTO. Olivier Bibou NISSACK quant à lui été avait été arrêté à son domicile.

Plusieurs autres militants du MRC ont été condamnés le même jour à des peines allant de 03 à 05 de prison.

Ces condamnations interviennent alors que le MRC a lancé le 21 décembre 2021, une campagne pour la libération des prisonniers politiques. Ils sont 111 militants au total être détenus dans des unités carcérales à travers le pays le cadre de cette manifestation contre la victoire du Président Paul BIYA.

Face à ces condamnations, le MRC aurait décidé de ne plus répondre au débat dans les médias. Un autre signe de protestation qui ne va pas arranger ses affaires.

Augustin Roger MOMOKANA