Jour de l’An: Le Mindef, Joseph Beti Assomo, a présidé la remise des épaulettes à certains éléments de la garnison de Dschang.

Publié le 01 Jan 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Ils sont officiers supérieurs, officiers, sous-officiers et personnels de rangs. Environ une cinquantaine de personnes qui ont reçu de nouvelles épaulettes ce 1er janvier 2022 à Dschang. Le plus gradé a porté le grande de Colonel. Tandis que le moins a reçu celui de Caporal.

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 1er Janvier 2022.

Le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la défense, Joseph BETI ASSOMO, a présidé ce 1er janvier 2022, à la place des fêtes de Dschang, en présence du Gouverneur de la région de l’ouest, du préfet du département de la Menoua et du Maire de la Commune de Dschang, la cérémonie de remise des épaulettes aux personnels des forces de défense promus de la garnison de Dschang.

Cette cérémonie rentre dans le cadre de la visite de travail de deux jours du MINDEF dans la région de l’Ouest. A son arrivée à Bafoussam vendredi 31 décembre 2021, Joseph BETI ASSOMO a présidé une réunion de sécurité dans les services du gouverneur de la région de l’Ouest. Elle portait essentiellement sur la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Total Énergies 2021) dont Bafoussam accueille la Poule B. Avant de mettre le cap sur Dschang.

A Dschang, le MINDEF a écouté le message de vœux du président de la République à la Nation au poste de commandement (Camp Militaire) du 51e Bataillon d’Infanterie Motorisé. Il avait à ses côtés des membres de son imposante délégation et le personnel de la garnison de Dschang. Cette soirée s’est prolongée par la veillée de la Saint-Sylvestre.

Puis le 1er janvier, de 8 heures à 10 heures, le ministre Joseph BETI ASSOMO a présidé la remise des épaulettes aux personnels des forces de défense promus de la garnison de Dschang. A l’issue de cette cérémonie, le MINDEF a pris la route de Bafoussam où il était attendu pour une cérémonie similaire. Cette cérémonie s’est résumée, curieusement, en la remise des épaulettes suivie du défilé des troupes. Aucune déclaration ante, aucun entretien à la presse. C’était véritablement la « Grande muette ».

Dschang était le temps du séjour du MINDEF, sans doute, l’une des villes les plus sécurisée du Cameroun. Des soldats déployés sur les principales artères de la ville, certains postés sur les immeubles autour de la place des fêtes. Cela se comprend. Le ministre était accompagné du gratin militaire du Cameroun : entre autres, plus d’une demi-douzaine de Généraux, une vingtaine de Colonels.

Cette visite du Ministre de la Défense à Dschang est la traduction dans les faits d’une instruction du Chef de l’Etat. Elle voudrait que le MINDEF effectue une visite de 48 heures, le 31 décembre et le 1er janvier, auprès d’une unité militaire dans le but de galvaniser les éléments des forces de défense.

Une mesure extraordinaire pour les soldats promus, de recevoir ses épaulettes sous le regard attentif du ministre de la Défense, du Chef d’état-major Général des Armées, et tous les autres hauts gradés de la République. L’on a pu lire cette joie immense dans les yeux et la marche du jeune soldat promu caporal. Il était le seul à se présenter sur la scène pour recevoir ses épaulettes.

Le département de la Menoua a eu l’occasion de découvrir à l’œuvre son fils, le Capitaine de Vaisseau ATONFACK GUEMO Cyrille Serge. Il est le directeur de la division de la communication au ministère de la Défense.

Augustin Roger MOMOKANA