Can Total Energies 2021 : Annulez la vaccination obligatoire et mettez le ticket à 5000 FCFA !

Publié le 11 Jan 2022 par SINOTABLES

Spread the love

La question du boycott par le public des matches de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations préoccupe. Comment faire pour inviter les Camerounais à venir dans les stades pour supporter le football? A priori, cette question n’a jamais effleuré l’esprit des organisateurs. Pourtant elle s’est invitée à la CAN et elle embarrasse les esprits.

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 11 janvier 2022.

Certains s’indignent de l’absence des spectateurs dans les stades ? Ils n’ont donc pas compris que les Camerounais, dans leur immense majorité, s’opposent à la vaccination obligatoire contre la pandémie à coronavirus.

Ceux qui pensent que c’est la « Janviose » qui justifie l’absence des spectateurs dans les stades se trompent. La CAN est un événement que les Camerounais attendent depuis. Mais ils ne l’attendaient pas dans les conditions actuelles.

Depuis le match d’ouverture où l’on a assisté à un Stade Olembe rempli-on peut comprendre comment-, tous les autres matches se jouent sans spectateurs. Le deuxième match du Cameroun pourrait connaître le même chao si des mesures idoines ne sont pas prises.

Dire que « C’est parce que le COCAN n’a pas recruté de bons influenceurs pour assurer la mobilisation des camerounais » est une connerie car, personne ne se laisse influencer s’il n’éprouve de la sympathie pour le produit que vendent les influenceurs.

La CAF et le COCAN l’auraient voulu. Personne ne peut expliquer les dessous de leur décision d’imposer un test et une vaccination obligatoires.

Il n’est pas exclue que les organisateurs soient de connivence avec les fabricants de vaccins et les organes spécialisés des Nations Unies en charge de la santé.

Le débat sur les objectifs de la vaccination contre la Covid-19 n’est pas de nature à encourager les citoyens à courir vers les centres de vaccination. D’où la résistance actuelle. La Vaccination obligatoire ne se fera jamais dans les conditions d’un recensement général de la population et de l’habitat.

la réalité est telle que quand bien même la vaccination sera obligatoire, il faudrait enchainer les gens avant de les vacciner.

Il ne s’agit pas, comme a cru devoir le dire Fernand Léos DOUANLA, de délocaliser Kouekong pour l’Arena Stadium de Mbouda. Ce ne sont pas les mordus de football ne manquent pas à Bafoussam. Mais de mettre un accent sur le port obligatoire de masque comme condition d’accès dans les stades, comme le suggère Annie PAYEP.

En attendant le COCAN et la CAF, certains ont pays, à l’instar de l’Égypte aurait pris le taureau par les cornes : importer 300 supporters pour la rencontre face au Super Eagles du Nigeria ce mardi à 17 h.

Augustin Roger MOMOKANA