CAN Total Énergies 2021 : une journaliste algérienne prépare sa reconversion.

Publié le 19 Jan 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 19 janvier 2022.

Dounia Mesli, la journaliste algérienne, ne s’ennuie pas du tout au Cameroun. Elle met à profit son temps libre pour apprendre un métier de la bouffe. Même si l’apprentissage ne dure qu’une seule minute.

Elle est tombée sous le charme du poisson braisé. Dounia Mesli ne se prive pas de ce plaisir qui pourra, au cas où elle souhaite une reconversion, en faire un métier.

La CAN profite à qui sait demander à apprendre. Et dans ce cas il ne suffit pas grand-chose pour apprendre. Les gens sont prêts à partager leurs expériences professionnelles avec les étrangers s’ils en demandent.

Le charme du Cameroun c’est aussi en dehors des stades. Il se trouve dans les rues. Comme Dounia Mesli, vous pouvez devenir braiseuse d’une minute.

Le 14 janvier lors d’une virée à Mvog Ada, Dounia Mesli s’est fait prendre en photo derrière une grillade. Elle a posté la photo sous le commentaire « Je crois que je suis embauchée maintenant ».

Augustin Roger MOMOKANA / Photo : Dounia Mesli