Dans notre radar: les chefferies bamiléké exposées à Paris du 5 avril au 17 juillet.

Publié le 04 Avr 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Paris accueille des pièces phares du patrimoine des chefferies des grassfields (Ouest, Nord-Ouest et Lebialem) dans le cadre d’une exposition initiée par l’association La Route des Chefferies, avec pour marraine madame la ministre Célestine KETCHA COURTES.

Une exposition sur la chefferie traditionnelle bamiléké s’ouvre au public ce mardi 5 avril au Musée du Quai Branly Jacques Chirac à Paris, en France. Le vernissage quant à lui a eu lieu lundi 4 avril. L’exposition se poursuivre jusqu’au 17 juillet prochain.

Cette exposition, la toute première du genre pour l’art camerounais, ouvre le ventre de la chefferie traditionnelle bamiléké au monde entier sur le thème : « Sur la Route des Chefferies du Cameroun. Du visible à l’invisible ».

Portée par l’association La Route des Chefferies, cette exposition offre au public de Paris et à l’ensemble des personnes de passage dans la mégalopole française l’opportunité de découvrir et de sentir de près une collection de plus de 250 trésors empruntés aux palais royaux ; et quelques œuvres d’artistes contemporains.

Ces « sculptures sur bois, créations textiles ou perlées, pièces monumentales, art contemporain… mettent en lumière les liens puissants qui lient tradition, pouvoir et culture au Cameroun et évoquent les relations étroites entre le monde des vivants et le monde des ancêtres », annonce le site du musée.

Il va sans dire que parmi ces objets exposés figurent des pièces sacrées, c’est-à-dire créées pour servir aux rituels d’intronisation d’un roi et à d’autres rites parfois sacrificiels. Il s’agit, entre autres, des trônes à charge, de certains masques, de certains symboles du pouvoir royal à l’instar des coiffes, bracelets, vêtements.

Pour mémoire, le Musée Quai Branly Jacques Chirac est la principale vitrine, en Europe, des œuvres retraçant les arts et les civilisations africaines. D’ailleurs, jusqu’à une date très récente il était encore connu sous l’appellation « musée des Arts et Civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques ». Il organise cette exposition alors que les Français s’apprêtent pour se rendre aux urnes le 10 et le 22 avril à l’effet d’élire leur nouveau président.

Selon nos sources, le chef supérieur du groupement Foto, Sa Majesté MOMO SOFFACK 1er et le recteur de l’Université de Dschang, professeur Roger TSAFACK NANFOSSO ont pris activement part à cette cérémonie de vernissage.

« Sur la route des chefferies du Cameroun. Du visible à l’invisible »
A découvrir du 5 avril au 17 juillet 2022.
37 quai Branly – 75007 Paris
Tour Eiffel – Invalides – 7e Arrondissement

Toute notre gratitude à notre reporter de circonstace, JPD, pour le magnifique reportage.

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, Culture, avec pour mot(s)-clé(s) Cameroun, France, Exposition, Routes des chefferies, Tradition, Quai Branly, Arts. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.